contre l’ ordre des Masseurs Kinésithérapeutes



DERNIER COMMUNIQUE DE LA CKS (?)

Vous trouverez ci joint peut être un des derniers communiqués de la CKS avant le lancement de  »ALIZE  ». Le compte rendu de la réunion est celui que j’ai mis dans le post précédent.

Pour le CNO après avoir semer le vent ils vont enfin peut être récolté la tempète.

…………………………………………………………………………………………………………… 

Chères consoeurs, chers confrères,

Vous trouverez ci-joint le Compte-Rendu d’une réunion d’information qui s’est tenue le 9 avril à l’initiative du CDO de l’Isère. Cette réunion visait les kinésithérapeutes salariés de l’isère et ils furent nombreux à répondre à l’appel.

Pour une fois, loin de la condescendance à laquelle nous ont habitué certains élus nationaux, le débat s’est tenu dans un climat propice à une vraie réfléxion.

Le CDO de l’Isère montre-t-il la voie de ce que devrait être une vraie discussion au sein de la profession face à la crise actuelle?

En tout cas le CDO 38 a invité les salariés de l’Isère à diffuser largement l’information de sorte qu’elle soit le point de départ d’autres réunions constructives de ce type sur toute la france.

Nous ne pouvons que vous inciter, vous aussi, à relancer vos CDO respectifs peut-être plus enclins à la discussion que notre cher CNOK.

De sorte de faire remonter nos revendications.

Certains CDO semblent visiblement en désaccord avec certains points de la politique nationale mais semblent encore hésiter à franchir le pas d’une vraie remise en cause. Il ne tient qu’à nous de les y inciter un peu plus.

Par ailleurs le 8 avril se tenait une AG au sein du CHU de Grenoble, dans le but notamment d’évoquer le MREE.

Les conclusions furent les suivantes:

Les derniers courriers de recouvrement ne constituant toujours pas de réelles menaces puisque invalides face à des kinés non-inscrits,
Le directeur du CHU de Grenoble n’ayant toujours exercé aucune menace vis à vis de ses kinés,
La FHF faisant remonter vers le ministère ses soucis face à l’illégalité des kinés alors qu’il y a déjà pénurie,
Les kinés du CHU de Grenoble estiment donc qu’il n’y a donc toujours pas de raison de « s’affoler ».
Les kinés du CHU de Grenoble redoutent que le MREE soit une arme piège à double tranchant en se coupant du monde étudiant kiné et redoutent le risque de les voir se tourner uniquement définitivement vers le libéral.

Donc décision est prise de se conformer à l’avis initial de l’AG de janvier: le MREE sera utilisé en dernier recours en cas d’escalade juridique de la part du CNO. Les kinés du CHU de Grenoble choisissent de continuer à assumer la non-inscription et leur mise en situation illégale comme principale arme de protestation.

Cependant toute action juridique de la part du CNOK vis à vis d’un kinésithérapeute non-inscrit sur le territoire français entrainera l’activation du MREE au sein de l’Hôpital de Grenoble.

Dernière information:

Le site du Syndicat ALIZE sera actif d’ici quelques jours.

Les blogs « kinés en colère » et « Contre ordre kinés » seront désactivés et des liens seront mis en place pour réorienter vers le site d’ALIZE, de sorte de fournir à tous une base d’informations fiables et unifiées sur la contestation.
De même les différents contacts nationaux et régionaux de la CKS feront place aux contacts régionaux et nationaux d’ALIZE.

A la CKS va donc succèder une véritable structure avec un statut juridique, élément indispensable pour pouvoir continuer une lutte qui s’annonce encore longue.

ALIZE pourra se faire la voix de tous ceux salariés ou libéraux qui souhaitent rééllement faire progresser la profession au delà des divisions, des errances, et des abus actuels.

Cordialement

la CKS


Laisser un commentaire

Le blog d'une ado tro folle |
Hicham EL BAROUNI |
mon potin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Coup de Coeur d'Emilie
| actualite des environs
| animaux en voie de disparetion