contre l’ ordre des Masseurs Kinésithérapeutes



ON NOUS ECRIT DE LA CAPITALE

Je vous fait part de ce mail que j’ai reçu. J’ai camouflé l’expéditeur parce que je ne lui ai pas demandé son autorisation pour publier ce mail avec lequel je suis assez d’accord ( par contre dès qu’il me donnera son autorisation je mettrai son nom) .  

……………………………………………………………………………………………………………………………………………..

Bonjour,

Très bien que le CDO38 semble moins rigide et veuille négocier. Mais je trouve dommage que Grenoble ne suive pas le MREE qui est un moyen efficace pour faire bouger les choses depuis quelques temps déjà. Attendre qu’un confrère soit inquiété pour réagir et se lancer dans le mouvement ne me semble pas être une bonne démarche, il faut agir en amont au lieu d’en aval d’une action hostile du CNO. Sur l’APHP, le MREE semble s’installer ce qui provoque enfin des réactions pour le DE de la part du Ministère. La Bretagne est fortement mobilisée. Dommage que Bordeaux et Grenoble, à l’initiative du mouvement de contestations ne suivent pas. Cela crée une situation bizarre non compréhensible pour beaucoup.

Les étudiants n’ont pas attendu ce MREE pour décider de suivre la voie libérale de la profession! Nous verrons bien leurs futures réactions lorsqu’ils seront professionnels quant au montant de la cotisation et les protocoles obligatoires à fournir pour exercer auprès de leurs patients. Le futur Code de Déontologie, dont on ne sait toujours pas où il en est, mais que les futurs diplomés devront tout de même approuver par signature lors de l’inscription, promet des lendemains qui déchantent dans le secteur libéral surtout…

Si la cotisation exorbitante fut le moteur du mouvement salarié, il faut reconnaitre que maintenant, c’est le caractère obligatoire de l’inscription et par conséquent de la cotisation qui rassemble la grosse majorité des salariés, voire pour beaucoup l’intérêt de cet Ordre, donc de son existence. J’exprime ici les sentiments entendus dans les différentes AG et réunions d’information sur Paris et l’Ile-de-France, et lus sur les blogs… Ne soyons pas dupes quant aux intentions du CNO et des CDO, celui du 92 en est le plus parfait exemple de duplicité. La méfiance domine, nous restons sur le qui-vive, mais ce sera difficile de maintenir une certaine cohésion et une cohérence dans l’action en cours, certains confrères trouvant la lutte longue et se sentant coupables pour les étudiants…

Une journée d’action nationale le 22 mai avec j’espère une forte mobilisation de tous et une montée sur Paris pour défiler de Montparnasse au Ministère est en préparation. Cette idée permet d’entretenir le mouvement. Venez nombreux!

Pour ALIZE, de nombreux confrères et collègues attendent sa venue impatiemment!

L.


  1. Jean Paul écrit:

    « et les protocoles obligatoires »

    Le manque d’iode fait des ravages… ou bien seulement le fruit d’une grande duplicité de la part des cadres salariés proche de la retraite qui sont la cheville (force) ouvrière) de la fron-fronde?

    Citer | Posté 18 avril, 2008, 9:43
  2. kinencolere écrit:

    voilà une réflexion qui fait avancer le schmilblick

    Citer | Posté 19 avril, 2008, 7:36
  3. martine.lavoux écrit:

    Bonsoir, le compte -rendu dela reunion du CDO 38 semblait montrer un fremissement de discussion possible, je ne mets pas en doute leurs intentions, cependant aujourd’hui lundi, un courrier signe du president du CDO 29, Mr françois Maignian, s’excuse d’etre obligé à l’insu de son plein gre »D’ester en justice » contre les 180 rebelles du finistère qui (liberaux et salariés mélangés)qui ont omis de verser leur obolle à notre chevaleresque ordre metationnel et non professionnel puisque nous , en tant qu’auxilliaires medicaux, n’auront jamais l’independance d’une »profession »", mais d’un metier, régi par des règles qui ne dépendent pas de nous, mais qui ne nous maintenaient pas non plus en l’état d’esclavage.
    Breffle comme disait Pepin, c’est toulours la carotte et le baton et à priori de plus en plus le baton. Alors camarades d’Isère, vous qui promettiez de vous facher en cas d’attaque en règle, contre des collègues. Qu’allez vous faire?Ouvrez les yeux; Les infirmières ne votent pas non plus (à la moitié du scrutin , environ 6% de votants, liberaux et salariés confondus) Unissons nous pour refuser ce racket et soyons fermes, la majorité est dans notre camps; Renvoyons ces ordres d’un autre temps dans leurs raçines moyennageuses et reprenons les rennes de nos professions.Aujourd’hui sont parus les decrèts de fonctionnement des services de SSR lisez-les soit sur lAPM, soit au JO et vive la kinésithérapie!

    Citer | Posté 21 avril, 2008, 19:20
  4. photoze écrit:

    bonjour , infirmier depuis 27 ans … je vais devoir maintenant payer pour pouvoir continuer à travailler …… je ferais bien sur le maximum pour ne pas céder à ce racket ….
    Même si certainement certains tenants de cet ordre sont sincères et ont de bonnes intentions , je ne peux pas supporter l’idée que qu’une minorité s’impose à une large majorité (aussi passive soit-elle , mais il n’y a pas de honte à faire son travail sans état d’âme ni revendications ….)et ce surtout sans une consultation préalable …. Vraiment… l’idée d’être forcé d’adhérer à cet ordre me fait horreur … je compatis à vos ennuis avec votre ordre et je n’en suis maintenant qu’un peu plus solidaire ….

    Citer | Posté 3 mai, 2008, 13:21
  5. mutuelles écrit:

    D’une certaine facon tu n’as pas choix et qu’en plus ton travaille est en jeux,
    bon courage a toi.

    Alex

    Citer | Posté 6 mai, 2009, 12:29

Laisser un commentaire

Le blog d'une ado tro folle |
Hicham EL BAROUNI |
mon potin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Coup de Coeur d'Emilie
| actualite des environs
| animaux en voie de disparetion