contre l’ ordre des Masseurs Kinésithérapeutes



RENCONTRE AVEC LE CDO DE L’ISERE

Compte -  Rendu réunion d’information avec le CDO 38 du 9 avril 2008   

Sur l’initiative du CDO de l’Isère se déroulait le 9 avril à 20h30 une réunion d’information,  pour les salariés, à l’amphithéâtre de l’école de kinésithérapie de Grenoble.

  

L’amphithéâtre était bien rempli.

Des représentants de presque toutes les structures d’hospitalisation et de rééducation de l’Isère étaient présents.

A noter que de nombreux salariés n’étaient présents que grâce à l’information diffusée par la CKS.

Les administrations des établissements ne semblent pas avoir répercuté vers les personnels kinés les courriers envoyés à cette intention par le CDO.

Les points importants:

Un débat sur un ton relativement agréable et constructif avec,

Un CDO 38 qui n’était pas venu pour nous demander de nous inscrire à tout prix.

Un CDO 38 plus ouvert que la moyenne de ce qu’on a vu et entendu au sein de l’ordre jusqu’ici.

Le « la loi c’est la loi » a été de nouveau souligné mais avec un peu plus de modération qu’à l’accoutumé.

   D’après le CDO 38 seuls 40 salariés auraient respecté cette loi en Isère. 150 non inscrits. 1050 kinés au total seraient inscrits. 100 libéraux résisteraient encore…    Le CDO reconnaît que le nombre de kinés du département a peut-être été surévalué au début et pas conséquent le nombre d’élus nécessaires aussi…..    Le CDO 38 reconnaît avoir de nets points de divergence avec le national notamment le montant des cotisations, mais semble afficher une certaine impuissance face aux décisions venant « d’en haut ». 

  Le CDO 38 nous dit cependant avoir un budget serré :  Ils s’accordent 50 euros d’indemnités par personne et par soirée de travail (20h -1h en moyenne)    (Commentaire CKS : Effectivement cela paraît raisonnable mais le problème ne vient-il pas que cette indemnité multipliée par 15 conseillers pour 1 ou 2 soirées par mois, X par 100 structures départementales, X par 12 mois…….cela donne une somme énorme à la fin ? Trop de structures ??? Cela pourrait bien être le cas puisque certains membres du CDO nous ont affirmé leur conviction que la structure copiée de l’ordre des médecins n’était pas adaptée à notre profession.)

Nous avons pu exposer de notre côté la totalité de nos griefs envers l’ordre.  Et faire sentir nettement que ce mouvement qui – à ces débuts – contestait essentiellement la cotisation a très largement glissé vers un refus du fonctionnement et de l’état actuels de l’ordre.   A la question « quel intérêt pour les salariés ? », le CDO38 a surtout insisté sur les actions suivantes:

- Importance de l’ordre contre l’exercice illégal, notamment des APA. Argument démonté par J-Y Bouchet, Directeur de soins (MK cadre) au CHU de Grenoble, présent dans l’assistance: « Cela ne servira à rien. Les postes de kiné désertés seront transformés en postes APA et tout sera alors légal » 

- Réponse du public : Les APA prennent nos postes parce qu’ils ne sont plus attractifs pour les jeunes diplômés qui préfèrent le libéral. On ne trouve plus assez de kinés pour venir en salarié.

- Réponse du CDO 38:Nous souhaitons militer pour une augmentation du numérus clausus permettant d’augmenter le nombre de kinés disponibles et donc ceux susceptibles de travailler en salarié. (Argument démonté par Jean-Yves Bouchet: la FFMKR  a fait le contraire pendant des années avec…… J-Paul David comme président!!!!)

- La surveillance des contrats de travail. 

Réponse du public : Nous n’avons jamais rien demandé là-dessus mais plutôt pour la revalorisation de nos salaires, chose sur laquelle l’ordre ne peut rien!

Nous avons donc réaffirmé, qu’à notre avis, l’ordre n’avait que peu d’intérêt pour les salariés et qu’on ne pouvait donc amener les salariés dans l’ordre que pour l’intérêt général de la profession ce qui peut se concevoir mais pas sans d’indispensables et profondes modifications pour que ce soit acceptable.

  Le  CDO 38 se dit donc prêt à travailler avec nous pour faire remonter au CNO nos propositions jugées intéressantes (Moratoire, Ordre avec deux collèges distincts, réduction du nombre de structures, réduction des frais,….) estimant qu’il faut peut-être effectivement faire évoluer l’ordre, chose que le CDO38 serait partisan de réaliser « par l’intérieur ».

Le cadre du CHU et un représentant CKS seront donc conviés à la prochaine réunion du CDO 38 et du CRO Rhône Alpes de sorte de faire remonter ces propositions au CNO.

Un CDO qui souhaiterait nous voir cependant jouer de la possibilité de demander des minorations de cotisation plutôt que de continuer à refuser inscription et cotisation. Nous leurs signalons que si nous rentrons dans ce piège, nous n’aurons plus aucun moyen de nous faire entendre « à l’extérieur » alors même que nous doutons de la possibilité de nous faire entendre à l’intérieur du fait du système électoral. 

Nous insistons de nouveau sur le fait que l’ordre mis en place ne nous inspire plus aucune confiance suite à ses premières actions et que nous ne pouvons pas l’accepter dans sa forme actuelle.

A la question « Allez vous accepter que vos confrères non-inscrits soient menacés de justice ? »    Le CDO38 signale qu’il souhaiterait voir plutôt les kinés du département « adhérer » au projet plutôt qu’y être enrôlés de force

Donc le CDO38, dans son ensemble, ne souhaite donc pas entamer ou relayer des procédures juridiques contre les kinés non encore inscrits.

Certains membres se sont même dits prêts à démissionner si le CNO entamait de telles procédures.

L’éventualité d’un débat sur une telle action pour le CDO dans sa globalité n’est pas à exclure.

Nous avons noté également la reconnaissance par le CDO que la structure de l’ordre des kinés et son code de déontologie, trop largement inspirés de ceux de l’ordre des médecins, ne sont peut-être pas bien adaptés à notre profession.    Jean-Yves Bouchet a insisté sur le fait qu’il fallait bien que le CDO 38 entende que la discussion entre les salariés et leurs représentants ne pouvait plus se limiter aux niveaux des départements mais devait impérativement remonter au niveau d’une négociation nationale pour prendre en compte la problématique particulière des salariés. Il souligne également l’intérêt pour le ministère de ne pas voir la situation s’envenimer alors que le même problème risque de se poser pour l’ordre infirmier. 

  Le CDO 38 a conclu en nous invitant à faire une forte communication transversale sur cette réunion de sorte à inciter de telles réunions et une telle évolution dans tous les autres départements.    Nous avons conclu de notre côté en confirmant que nous avions bien entendu le souci d’ouverture du CDO 38 mais que nous resterions sur nos positions tant que le débat et la table de négociations n’étaient pas ouverts au niveau national.

PAR CONSEQUENT: 

Il est urgent….. de continuer à ne pas nous inscrire pour maintenir notre garde jusqu’à ce que nos propositions remontent effectivement jusqu’au national.    Et ce d’autant plus, en Isère, que les membres du CDO 38 ont manifesté visiblement leur intention de ne pas voir leurs collègues trainés en justice. 

  Il est important que tous les salariés soucieux d’une avancée constructive dans cette affaire  entreprennent des démarches équivalentes dans chaque département.   Si le CDO38 est prêt à faire entendre nos voix auprès du national, d’autres CDO en feront peut-être de même.

Nos idées avancent, continuons.    La CKS  Grenoble.


  1. lavoux martine écrit:

    interréssant, tout celà. je pense qu’il y a une poignée de CDO qui pensent la même chose, mais ne nous laissons pas attendrir, car c’est à Paris , que les grands chevaliers reçoivent leurs lettres de mission. Donc ma conclusion est la même que la votre, pas d’inscription, pas de cotisation.
    L’initiative et les 2 courriers de FO, sont interressants et probablement une piste à suivre.Chercher la faille et la non légitimité de ces ordres paramedicaux et non professionnels , avec l’aide de juristes est certainement la seule voie possible.COURAGE A TOUS

    Citer | Posté 17 avril, 2008, 10:21

Laisser un commentaire

Le blog d'une ado tro folle |
Hicham EL BAROUNI |
mon potin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Coup de Coeur d'Emilie
| actualite des environs
| animaux en voie de disparetion