contre l’ ordre des Masseurs Kinésithérapeutes


  • Accueil
  • > COORDINATION DES MK SALARIES

Archive de la catégorie

Liste des articles dans la catégorie COORDINATION DES MK SALARIES.

LE RAPPORT DE FORCE A COMMENCE

Chères consoeurs, chers confrères

 

Devant le succès du mouvement entrepris ( voir message précédent ) pour contester l’ordre des MK aussi bien au niveau de la cotisation demandée qu’au niveau de la politique entreprise par certains élus, c’est sans surprises que des intimidations font leur apparition.

Ces intimidations ( ou comportements peu louables) peuvent prendre diverses formes:

  • Blocage d’information de la part de kinés cadres élus vis à vis des messages de la coordination des kinés salariés.
  • Intimidation de la part de hiérarchies kinés et/ou administratives
  • Message d’élus nationaux disant de ne pas confondre « ne pas vouloir s’inscrire » et « ne pas vouloir payer » en oubliant de rappeler que des dispositions de recouvrement sont déjà prévues si on s’inscrit sans payer.

Quelques petits rappels sont donc bon à repréciser:

Concernant le menace de ne plus être assuré si on est pas inscrit:
1- La protection de l’employeur prévue dans le code de la santé correspond à la protection du fonctionnaire dans le cas où il fait l’objet de poursuites pénales à l’occasion de faits qui n’ont pas le caractère d’une faute personnelle. Cela signifie que si un patient porte plainte contre un kiné pour un acte qui peut correspondre à une faute professionnelle personnelle (manipulation intempestive, chute, geste déplacé etc…) il n’est déjà pas prix en charge dans le statut actuel. D’ailleurs certains syndicats proposent avec leur cotisation une assurance “défense pénale” qui couvre ce risque. Elle peut d’ailleurs être souscrite individuellement auprès d’organismes (sou medical, MACSF, medicale de France …) 2- Il y a peu de chances que la SHAM (l’assureur de la quasi totalité des hôpitaux publics) ait revu ses contrats depuis la création des ordres paramédicaux et je ne vois pas pourquoi avant de prendre en charge le dossier d’un kiné hospitalier elle demanderait la preuve de son inscription au tableau de l’ordre alors qu’elle n’a jamais demandé à vérifier l’inscription de nos diplômes auprès de la DDASS , ce qui était souvent oublié par les DRH et qui n’a jamais posé problème. La protection juridique du fonctionnaire s’applique en fait essentiellement dans le cadre où l’agent souhaite attaquer un patient qui lui a causé un préjudice (violences, insultes etc…)

Concernant l’éventuel licenciement:
C’est au directeur de veiller à ce que les personnels soient en règle avec les différents dispositifs réglementaires. Ainsi il est en droit de vérifier votre inscription au tableau de l’ordre. Si celle-ci n’est pas faite et qu’il estime que votre exercice est dangereux il doit par écrit en recommandé vous signifier qu’il exige votre inscription. Il est en droit de vous suspendre (mesure conservatoire avec maintien intégral du salaire) en l’attente d’organiser un conseil de discipline obligatoire avant de pouvoir vous révoquer. Le statut actuel ne permet pas de licencier un kiné titulaire pour défaut d’inscription à l’ordre.

Concernant le fait d’être immédiatement mis en exercice illégal:
Ne vous inquiétez pas, avant tout, il y aura des rappels, des recommandés ( on ne coupe pas l’électricité au lendemain d’une facture impayée…)

Il est vrai que les 2 premières réponses concernent plutot les salariés de la fonction publique, pour les salariés du privé, cela dépend de la convention collective mais nous avons tous des droits.

En espérant avoir répondu aux questionnements des derniers septiques, sachez que nous suivons en temps réel l’évolution de ce dossier et adapterons notre positionnement en fonction des éventuels ultimatums.

N’ayez donc pas peur de nous rejoindre, vous êtes loin d’être seuls dans cette action, le mouvement étant devenu national et prenant de plus en plus d’ampleur.

Nous vous donnerons dans quelques temps le nombre de gens qui auront clairement refusé de s’inscrire mais il faut savoir aussi que tout le monde n’a pas reçu son dossier ( envoi en plusieurs vagues)

Et nous ne cesserons de le répéter: de notre nombre dépendra notre force

La CKS


A NOUS DE JOUER

Coordination des Kinésithérapeutes Salariés le 4 juin 2007 doc1181136124.doc

A NOUS DE JOUER dans COORDINATION DES MK SALARIES doc

Chères consœurs, Chers confrères,

 

Sous peu, vous allez recevoir le dossier d’inscription à l’ordre des masseurs-kinésithérapeutes ainsi que l’appel à cotisation d’un montant de 200 euros.

 

Depuis l’annonce de ce montant en septembre 2006, la colère n’a cessé de monter au sein du collège salarié mais aussi au sein du collège libéral.

 

Sourd à ces revendications malgré les nombreuses sollicitations et pétitions, le conseil national reste campé sur ses positions ne donnant que des raisons approximatives du besoin d’un tel budget, parfois avec un air méprisant, et tout le temps en minimisant la « gronde » de la base.

 

Sans remettre en cause l’ordre en lui même, nous restons persuadés que des économies peuvent et doivent être faites. Nous restons persuadés également que le CNOK doit construire l’ordre avec la base et non contre elle, sans quoi il risque très vite d’être en décalage complet avec les réelles attentes et préoccupations des professionnels. Le comportement actuel n’augure rien de bon.

 

De ce fait, nous nous sommes demandés quelle serait la ligne de conduite que nous pourrions mettre en place afin de se faire enfin entendre et entrer dans une réelle négociation.

Nous avions donc pensé renvoyer le dossier sans le paiement; or le CNO a déjà pris ses dispositions dans ce cas afin de mettre les sommes en recouvrement via huissier (avec les frais qui incombent aux débiteurs).

 

Nous sommes donc tombés d’accord pour renvoyer nos dossiers NON remplis, de façon collective

par site, avec une lettre d’accompagnement; ainsi la somme ne pourra être mise en recouvrement et nous espérons qu’enfin un geste fort émanera du CNOK.

 

Vous trouverez ci joint une lettre type à renvoyer avec le dossier NON rempli, mais vous pouvez évidemment faire celle qui vous plaira si son contenu ne vous convient pas.

 

Nous vous conseillons de retourner les documents non remplis à votre Conseil Départemental

 

car selon la procédure normale, il est le seul à devoir collecter les dossiers d’inscription.

 

Nous vous demandons en revanche de faire scrupuleusement remonter l’information (individuellement ou collectivement) à l’adresse nationale de la coordination – ou à ses délégués régionaux qui sont en train de se mettre en place – si vous avez décidé de suivre cette démarche contestataire.

 

Ceci est très important afin de comptabiliser le nombre de kinés potentiellement en interdiction d’exercice pour que cette information soit transmise au ministère de la santé.

 

Inutile de vous rappeler que de notre nombre dépendra notre force!!

 

C’est maintenant qu’il faut se battre, tant qu’on le peut encore.

 

La Coordination des Kinésithérapeutes Salariés

 

Vous pouvez transmettre l’information par

*mail

 

coordination.kine@orange.fr (Grenoble)

kinencolere@yahoo.fr (Bordeaux)

 

*courrier

 

Equipe Kiné CMC les Petites Roches

38 660 Saint-Hilaire-du-Touvet (Grenoble)

 

ou

 

Pierre Capitaine

Equipe Kiné CHU de BORDEAUX

Pellegrin – Service central de rééducation

RDC Tripode 33000 BORDEAUX

 


ANNONCE DE REUNIONS PLUS QUELQUES REFLEXIONS

Je reviens vers vous après une petite semaine d’absence . Mais rassurez vous je ne vais pas vous raconter mes vacances même si elles étaient très bonnes.

En premier je vous fais une autre petite annonce ( je ne vends toujours pas ma voiture ). Une collègue de STRASBOURG nous a demandé de vous faire part d’une Réunion avec Monsieur Evenou et les CDOMK du Bas RHIN et du Haut RHIN. Cette réunion se tiendra le vendredi 27 avril à 18h00 au 8 rue de Londres ( quartier de l ‘Esplanade ) à STRASBOURG Elle peut interesser, outre les MK salariés et libéraux des départements du Bas RHIN et du Haut RHIN , les Mk salariés et libéraux d’Alsace de Moselle ,des Vosges et du Territoire de Belfort.

Si certains d’entre vous veulent profiter de ce blog pour annoncer des réunions du même type je suis tout disposé à rendre ce service ( surtout que certains de mes collègues du CHU ont reçu l’invitation pour la réunion du 3 avril une semaine après …..Mais nous avions fait passer nous mêmes passer le message par l’intermédiaire de ce blog)

En « deuze » je vous invite à aller voir le compte rendu de la réunion du 6 avril qui a eu lieu à Paris sur le blog http://kinesordreoudesordre.unblog.fr qui me parait assez complet

En « troize » vous verrez dans ce résumé que Monsieur Evenou aurait dit au sujet des différents mouvements que « Bordeaux n’est pas la France  » Ah bon et moi qui croyais que nous étions le centre de la FRANCE !! ma fibre Girondine en a pris un coup!! Je voudrais quand même lui rappeler qu’il peut mettre dans le même sac Grenoble,Nantes , Brest, Quimper, Kerpape, Angers, Libourne, Toulon, Toulouse, Clermont-Ferrand, Nice Marseille, Lille, Strasbourg, etc J’arrète là parceque je vais oublier quelqu’un et vous allez m’en vouloir à mort. Je voulais juste dire que si le mouvement continue « ce qui est la france » va se rétrécir de plus en plus et que bientot il faudra à monsieur Evenou un passeport pour sortir et traverser la rue devant son hopital. Maintenant cela commence à bien faire il faudrait peut être arrêter de nous traiter par le mépris et un peu sortir de votre tour d’ivoire et jetter aussi un coup d’oeil au delà du périphérique qui longe le lieu où vous travaillez. Nous n’avons jamais prétendu parler pour la France à la différence de vous.

Excusez ce mouvement d’humeur mais cela me fait du bien. Et j’en ai surtout assez d’observer toujours le même mépris devant les différentes protestations. Par contre il y a certains débuts de discours menaçant et il va vraiment falloir réfléchir à la suite à donner à notre protestation si nous devions subir des mesures contraignantes. Je vous laisse vous exprimez et donner vos idées.


 dans COORDINATION DES MK SALARIES doc lettretypeauconseilnationalpourle6avril1.doc

Coordination des Kinésithérapeutes Salariés

 

Contacts :

Equipe Kiné CHU Bordeaux : kinencolere@yahoo.fr

Equipe Kiné CHU Grenoble : coordination.kine@orange.fr

 

Le 28 Mars 2007,

Chères consœurs, Chers confrères,

 

Dans le cadre du mouvement de protestation contre la cotisation à l’ordre des kinésithérapeutes, les équipes du CHU de Bordeaux et du CHU de Grenoble confortés par le nombre total de signatures de leurs deux pétitions respectives (désormais plus de 1500) ont décidé de faire cause commune pour initier une véritable coordination nationale de l’ensemble des mouvements de protestation qui émergent dans toute la France.

 

Le 6 avril prochain nous paraît une date importante pour exprimer massivement notre mécontentement de façon solidaire et faire prendre définitivement conscience aux membres du CNOK de cette mobilisation nationale.

En effet, à cette date se déroulera une réunion entre les membres salariés du CDOK de chaque département et le CNOK. Il nous semble propice de faire remonter l’information à cette occasion.

 

A cette fin nous vous transmettons donc une lettre type que vous pourrez compléter (date, lieu, nom de l’établissement…) signer et envoyer aux membres salariés de votre comité départemental respectif pour qu’ils la transmettent lors de la réunion du 6 avril.

 

Nous avons essayé de rédiger un courrier consensuel acceptant l’ordre mais refusant une cotisation excessive. Nous savons que certains pensent qu’un ordre bien géré doit pouvoir profiter à la défense générale de notre profession. D’un autre côté, nous savons aussi pertinemment que nombreux sont ceux parmi vous qui refusent totalement l’idée d’un ordre pour les salariés. Mais, d’une part, celui-ci, déjà en place légalement, serait très difficile à remettre en cause, d’autre part nous avons réfléchi sur le principe du plus petit dénominateur commun :

Il nous parait souhaitable de se mobiliser sur le point qui nous réunit tous, soit de

Ne pas payer une cotisation de ce prix

Enfin nous savons que certains rares sites du domaine privé ont avancé la promesse de prendre en charge la cotisation de leurs employés. Nous attirons l’attention sur le fait qu’étant donné qu’il est peu probable que cette pratique se généralise il demeure important pour tous de se mobiliser car nul ne peut prédire où il exercera demain. La seule solution prudente est donc de refuser la mise en place officielle d’une telle cotisation pour toute la profession.

 

Cette idée permettra de rassembler le maximum de personnes en dehors de toute autre considération et peut devenir le garant de la réussite.

 

Nous vous invitons donc à suivre notre démarche et à nous rejoindre au sein de la coordination en envoyant ce courrier le plus rapidement possible.

 

D’une réaction massive et de notre cohésion dépend le succès de notre démarche.

 

Confraternellement,

La Coordination des Kinésithérapeutes Salariés

 

PS : Nous vous invitons à nous tenir au courant ( par courrier électronique de préférence) de l’utilisation qui sera faîte de ce courrier type.

 

 

 

 


TELECHARGER LA PETITION

TELECHARGER LA PETITION dans COORDINATION DES MK SALARIES doc petition.doc

Devant les différentes demandes qui sont faites au sujet de la pétition de Bordeaux et pour ne pas perdre de temps nous avons décidé de la mettre sur le blog en pièce jointe. Il sera plus facile pour tous de la télécharger.

Je vous donne l’adresse de renvoi

Pierre CAPITAINE

CHU BORDEAUX ,SERVICE DE KINESITHERAPIE CENTRALE, TRIPODE REZ DE CHAUSSEE

PLACE AMELIE RABA LEON 33000 BORDEAUX

Dès que j’aurai la pétition du CHU de GRENOBLE je la mettrai sur ce blog.

Et ceci pour être cohérent puisque les deux CHU ont décidé de « fusionner » pour mieux lutter et surtout pour essayer d’avoir un maximum de poids en mettant toutes les énergies en commun.

C’est aussi pour essayer de profiter de l’élan de vous tous qui êtes présent dans ce mouvement afin de créer un réseau de vigilance, d’alerte et d’échanges pour tenter de faire avancer notre profession dans le sens que la majorité désire et non pas dans celui que décide, pour nous, une poignée de personnes qui ont l’air d’avoir perdu la notion de ce qu’était le terrain. Si nous arrivons à former un réseau de dialogue et d’idées nous aurons fait un pas et nous, MK salariés, aurons un poids que personne ne pourra contester.

La protestation contre la cotisation est une première étape et je pense que vu cette première décision du CNOMK il faudra rester vigilant si l’on ne veut pas qu’il transforme cet ORDRE, dont déjà certains de nous ne veulent pas, en une espèce de « B…… » sans utilité pour nous salariés ( oui je sais cela commence très mal !!)

J’ ai retenu une phrase que nous a dite Mme Pascale MATHIEU, présidente du CDOMK de Gironde, quand on l’a rencontré Eh! dieu sait que j’étais faché tout rouge contre elle, mais cette rencontre a permis que je revienne à de meilleurs sentiments ( mais c’est pas pour cela que je paierai la cotisation, il ne faut pas pousser quand même ).

Donc pour revenir à cette fameuse phrase elle nous a dit:

L’ORDRE deviendra ce qu’on en fera

Je pense que nous commençons à nous en occuper

QUE LA FORCE SOIT AVEC NOUS


LA BARRE DES MILLE EST FRANCHIE

Aujourd’ hui nous avons dépassé le nombre de mille signatures pour la pétition de Bordeaux et si on y additionne celle de Grenoble nous avons dépassé les 1400 signatures.

Cela représente plus de 10% des masseurs kinésithérapeutes salariés et on peut considérer que cela est un franc succès. Et on ne compte que nos deux pétitions qui sont loin d’être les seules. Alors est ce que le CNOMK en tiendra compte à un moment? Est ce qu’il va nous considérer plus qu’il ne le fait en ce moment? J’en doute mais il faudra bien qu’il fasse un pas . Surtout que la grogne s’installe de plus en plus chez nos collègues libéraux mais cela n’est pas étonnant puisqu’ils viennent de recevoir leurs dossiers d’inscription. Et la pillule a l’air d’avoir du mal à passer!

De toute façon il faut rester mobiliser pour que l’on ait une chance de réussir dans notre entreprise.

Pour ceux qui ont parcouru la foire aux questions il y a un point qui me pose problème. Je voudrais savoir pourquoi quand on est un MK faisant une activité mixte salarié/libéral seule l’activité libérale est prise en compte? Ce qui fait que le collègue doit s’acquitter d’une cotisation de 300 Euros. Je ne trouve pas cela tellement juste!!!Et lui il va avoir du mal à dire non aux relances et autres menaces.

Bon enfin de toute façon déjà 300 euros c’est trop cher!!!!!

Maintenant il va falloir nous montrer et faire entendre notre voix et ce avant les deux réunions importantes du 30 mars et du 6 avril. Nous avons des idées mais si d’autres ont en « à votre clavier » et faites les partager.

QUE LA FORCE SOIT AVEC NOUS


DES NOUVELLES DE NOS COLLEGUES DE GRENOBLE

Nos collègues de Grenoble ont eu la chance de pouvoir rencontrer le CDOMK de l’Isère. Je dis la chance parce que cela fait quelques temps que nous essayons de rencontrer le CDOMK de Gironde et pour l’instant nos efforts n’ont eu aucun effet. Mais peut être sont ils trop occupés pour nous répondre et nous recevoir ou nos « élus « salariés qui pourtant appartiennent au même CHU que moi se sont perdus sur le site de l ‘ hopital ? En tout cas cette absence de rencontre n’est pas faute d’ avoir essayer!

Pour revenir à Grenoble dans le CDOMK de l’ Isère il y a messieurs DAVID et VAILLANT qui sont aussi au CNOMK cela explique peut être la tenue de cette réunion. Je vous mets ci joint le compte rendu de cette réunion que j’ ai copier/coller ( c’est la mode à priori au CNOMK et bien moi je fais pareil ) sur un blog ami dont je vais vous donner l’adresse: http://contreordredeskines.unblog.fr .

compte rendu de 2 MK salariés du CHU de Grenoble qui ont pu rencontrer Mrs DAVID et VAILLANT

Bonjour à tous.

Nous avons eu comme annoncé une réunion avec le Comité Départemental de l’Ordre lundi 05 Mars. Nous avons reprécisé que nous représentions les kinés du CHU de Grenoble opposés au paiement de la cotisation de l’ordre (et que nous ne remettions pas en question l’ordre des kinés); par contre on a précisé qu’au sein de ceux-ci, environ 30% étaient purement et simplement opposés à l’ordre. On a donc bien affirmé qu’on ne voulait pas payer la cotisation dans sa valeur actuelle, et nous avons présenté notre pétition et notre vote.A part un excusé, l’ordre de l’Isère était au grand complet, dont Mr David et Mr Vaillant

La réunion s’est déroulée avec calme et sans tension et sur un ton moins condescendant que la réunion d’information en Novembre au CHU.

Bref, nous avons été écoutés (entendus, c’est moins sûr).

On nous a bien précisé qu’actuellement: « rien n’est figé ».

Par contre la trésorière nous signale que « le budget est malheureusement exact », voire sous-coté.

Les représentants de l’ordre reconnaissent qu’ »on avance vers l’inconnu », mais ils proposent que l’on essaie quand même pour voir ce que çà donne et on ajustera avec du recul (sans doute l’année prochaine).

Nous a été présenté tout ce qui a été fait pour les salariés: le paiement peut-être fait en 3 fois, sur consultations individuelles ce paiement peut-être diminué si les salariés sont en activité partielle. Nous a été également présenté les avantages que l’ordre représenterait pour les salariés: validité des contrats, défense,…. De plus, le travail à faire pour l’enregistrement des salariés n’est pas anodin et aura un coût.

Il nous a été re-dit que « les revenus des libéraux n’étaient pas si élevés et que certains gagnaient bien moins que les salariés »(…).

La volonté de l’ordre n’est pas de faire un clivage libéraux/salariés.

Pas de précision quant à une éventuelle déductibilité (partielle,) de la cotisation pour les salariés.

Mr David a conclu du côté ordre:

-il affirme que les grands désaccords et différences entre salariés et ordre ont à son avis disparus.

-il affirme que « certains kinés salariés veulent être considérés comme les libéraux et veulent à ce titre payer la même somme que les libéraux « (!!!!!!!). Donc la cotisation est moindre pour les salariés( par rapport aux libéraux) mais pour l’instant (!!!!!);

-les gens qui sont contre l’ordre çà se comprend, mais pour l’ordre c’est un épiphénomène;

-il évoque des grandes envolées lyrique dans l’avenir de l’ordre;

-nous signale que c’est grâce à l’ordre ( et à notre désaccord) que nous nous sommes rassemblés (en partie certes!).

-de toute manières, « l’ordre a été décidé par l’Etat »!

Au final, à aucun moment il ne nous été dit que la baisse de la cotisation allait être étudiée. Nous avons de notre côté conclu en disant que nous ne paierons pas cette somme et que nous renverrons les questionnaires à leur réception sans les remplir.

Je vous rappelle que le montant est de 200 euros et que l’année prochaine il sera de 134 euros (pour 107 initialement annoncés).

En effet les 20% supplémentaires et exceptionnels de la première cotisation annoncés dans la circulaire n°1 ont visiblement été validés à titre…renouvelable et définitif!

Donc, on va bientôt recevoir la demande de paiement et un fiche informative et pour ceux qui on voté contre le paiement de la cotisation: confiez ces papiers aux kinés que l’on vous avait indiqué sans payer et sans rien remplir, on se charge de tout renvoyer à l’ordre.

Nous vous le rappelons: restons unis!

Au CHU de Bordeaux nous sommes tout à fait d’accord avec la position des MK de Grenoble et nous aurons la même attitude lors de la réception des dossiers d’inscription et des demandes de cotisation. Pour l’instant nous sommes comme ma soeur Anne nous ne voyons rien venir.Ne révons pas cela va bientôt arriver !!!!!!

C’EST A NOUS TOUS DE MONTRER NOTRE DETERMINATION ET DE REFUSER DE PAYER ET DE REMPLIR TOUT DOSSIER TANT QUE LA COTISATION NE SERA PAS REVUE A LA BAISSE.

QUE LA FORCE SOIT AVEC NOUS

 


12

Le blog d'une ado tro folle |
Hicham EL BAROUNI |
mon potin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Coup de Coeur d'Emilie
| actualite des environs
| animaux en voie de disparetion