contre l’ ordre des Masseurs Kinésithérapeutes


Archive de la catégorie

Liste des articles dans la catégorie Non classé.

ALIZE

C’est enfin le grand jour: le site du nouveau syndicat ALIZE est en ligne.

www.alize-kine.fr

Ce syndicat est la synthèse entre les membres de la CKS, d’autres kinés salariés réfractaires indépendants et des kinés libéraux. Il se veut rassembleur et apolitique, dont les missions sont détaillées sur le site.

Pour information, afin de concentrer nos efforts, les infos en tout genres, et ne pas s’éparpiller, les blogs “Kinencolère” et “Contreordredeskines” vont être désactivés rapidement. Les boites régionales de la CKS sont redirigées vers celles régionales d’ALIZE (voir carte intéractive sur le site).

Adhérons en masse pour que nos idées prennent force et soient entendues.

Faites circuler à vos mails listes cette bonne nouvelle pour notre profession.


ON NOUS ECRIT DU CH DE PAU

ON NOUS ECRIT DU CH DE PAU dans Non classé pdf indemnites.pdf                                pdf dans Non classé budget2008.pdf 

pdf regimeindemnitaireetremboursementdefrais2008adoptecno140108.pdf

 Je vous transmets le compte rendu d’une réunion qui a eu lieu au CH de PAU. Certains arguments, développés par le  représentant du CDOMK 64, me semblent sujet à discussion ( c’est pourquoi je vous transmets de nouveau le budget 2008 où la part des indemnités est fixée à 31% et non pas 24%, alors soit nous ne savons pas lire  soit le CNO a fait une erreur de retranscription……). Ce problème est tellement épineux que je n’ai jamais entendu dire un représentant de l’Ordre qu’il touchait les indemnités prévues. On est en droit de se demander pourquoi, si c’est prévu, et dans quel partie du budget sont reversées les indemnités non versées ( pour que tout soit clair je vous transmets le régime indemnitaire prévu et ce qui a été programmé pour 2008).

De plus si ils pensent que des désinformations circulent sur les blogs c’est qu’ils les lisent, mais alors pourquoi, puisque les blogs sont ouverts ne réagissent ils pas directement à cette « désinformation ».

Comme d’habitude j’ai masqué les noms.

………………………………………………………………………………………………………………

Le 10/04 les kinésithérapeutes du CH Pau ont été réuni par notre cadre supérieur de rééducation, par ailleurs élu au niveau du CDO 64, Mr C.S., afin de débattre des problèmes liés à la mise en place de l’Ordre.

            Lors de cette entrevue, il nous a donné compte rendu d’une réunion ayant rassemblé le 29/03 à Bordeaux les élus salariés des CDO 64_33_40_24_ 47. 

Il en ressort, après avis du conseiller d’état, qu’au niveau juridique les faits suivants sont avérés:

·        L’ordre étant constitué il est obligatoire d’y adhérer pour pouvoir exercer.  ·        L’ordre est une entité juridique. Prenons le cas d’un patient qui porterait plainte contre un kinésithérapeute salarié (secteur privé ou public). L’avocat du patient a comme interlocuteur l’ordre (et non pas l’administration de laquelle dépend le salarié). Si le kinésithérapeute est inscrit à l’ordre c’est ce dernier qui représentera le praticien.  S’il n’est pas inscrit (ce qui est le cas de beaucoup d’entre nous) il ressort que nous ne sommes couverts par aucune assurance, que nous serons attaqués pour exercice illégal et que la structure nous employant sera également attaquée pour complicité d’exercice illégal. ·        L’employeur n’est responsable en cas de problème que si ce dernier est lié a une défaillance du matériel ou de l’organisation dont il a la charge (arthromoteur par exemple). ·        Le MREE est illégal car la formation fait partie des missions des salariés  Outre ces précisions juridiques les élus départementaux et régionaux ont été unanimes sur le fait que les salariés n’étaient pas correctement informés sur ce que l’ordre pouvait leur apporter, à savoir :

·        Travailler sur l’application et l’évolution du décret de compétence.  ·        Valoriser la fonction d’expertise des MK. ·        Revaloriser les actes des MK.  ·        Aider à la valorisation du métier de MK dans le cadre de la réforme LMD et ce, pourquoi pas, en le reconnaissant à hauteur des diplômes d’infirmier spécialisé (IADE, IBODE).   Il a été également abordé le fait qu’une désinformation circule, notamment sur les blogs, au sujet des indemnités des élus. En réalité dans de nombreux CDO, le 64 notamment, les élus ne se voient défrayer que les indemnités kilométriques et ne touchent que rarement des indemnités de compensation pour perte de revenu. Nombreux sont ceux qui travaillent à la mise en place de l’Ordre sans compensation financière.  Les indemnités représentent 24% du budget (et non pas 33) ce qui est une part tout à fait normale pour de telles structures.    Les élus salariés considèrent unanimement que le réel obstacle à une régularisation des professionnels non inscrits est le montant de la cotisation. Ils considèrent également que la cotisation est trop élevée quelque soit  le mode d’exercice. Ils  ont effectué une requête commune au niveau du CNOK pour demander la diminution des cotisations. 

Ils nous assurent également que les CDO répondront avec bienveillance aux demandes de fractionnement de paiement des sommes dues et examineront avec attention les demandes de dérogation au cas par cas .

  Mr C.S. nous informe que les élus départementaux vont prendre rendez-vous avec les directeurs d’établissement pour évoquer la situation et tenter de normaliser la situation.

   Voilà en ce qui concerne cette réunion des élus de la région Aquitaine.    Après cette information Mr C.S.  conseille les non inscrits  de se régulariser afin d’être assuré en cas de problème. Il nous donne également son point de vue selon lequel il est plus efficace de changer et faire évoluer les idées de l’intérieur.    Actuellement au CH Pau sur 20 MK , 10 sont inscrits ou en adhésion imminente. Certains ayant adhéré en raison du problème juridique n’ont pas réglé la cotisation en signe de mécontentement.  L’autre moitié considère que la non inscription de quelques 6000 salariés au niveau national associée au MREE constitue un réel poids pour arriver à négocier en ce qui concerne le montant de la cotisation. Nous sommes également conscient que l’Ordre étant institué il ne s’agit plus de le démanteler mais d’y trouver une place adéquate.    Pour les kinésithérapeutes du CH Pau, S.L. …………………………………………………………………………………………………………..

Je remercie mon collègue de la transmission de ce compte rendu


ON NOUS ECRIT DE LA CAPITALE

Je vous fait part de ce mail que j’ai reçu. J’ai camouflé l’expéditeur parce que je ne lui ai pas demandé son autorisation pour publier ce mail avec lequel je suis assez d’accord ( par contre dès qu’il me donnera son autorisation je mettrai son nom) .  

……………………………………………………………………………………………………………………………………………..

Bonjour,

Très bien que le CDO38 semble moins rigide et veuille négocier. Mais je trouve dommage que Grenoble ne suive pas le MREE qui est un moyen efficace pour faire bouger les choses depuis quelques temps déjà. Attendre qu’un confrère soit inquiété pour réagir et se lancer dans le mouvement ne me semble pas être une bonne démarche, il faut agir en amont au lieu d’en aval d’une action hostile du CNO. Sur l’APHP, le MREE semble s’installer ce qui provoque enfin des réactions pour le DE de la part du Ministère. La Bretagne est fortement mobilisée. Dommage que Bordeaux et Grenoble, à l’initiative du mouvement de contestations ne suivent pas. Cela crée une situation bizarre non compréhensible pour beaucoup.

Les étudiants n’ont pas attendu ce MREE pour décider de suivre la voie libérale de la profession! Nous verrons bien leurs futures réactions lorsqu’ils seront professionnels quant au montant de la cotisation et les protocoles obligatoires à fournir pour exercer auprès de leurs patients. Le futur Code de Déontologie, dont on ne sait toujours pas où il en est, mais que les futurs diplomés devront tout de même approuver par signature lors de l’inscription, promet des lendemains qui déchantent dans le secteur libéral surtout…

Si la cotisation exorbitante fut le moteur du mouvement salarié, il faut reconnaitre que maintenant, c’est le caractère obligatoire de l’inscription et par conséquent de la cotisation qui rassemble la grosse majorité des salariés, voire pour beaucoup l’intérêt de cet Ordre, donc de son existence. J’exprime ici les sentiments entendus dans les différentes AG et réunions d’information sur Paris et l’Ile-de-France, et lus sur les blogs… Ne soyons pas dupes quant aux intentions du CNO et des CDO, celui du 92 en est le plus parfait exemple de duplicité. La méfiance domine, nous restons sur le qui-vive, mais ce sera difficile de maintenir une certaine cohésion et une cohérence dans l’action en cours, certains confrères trouvant la lutte longue et se sentant coupables pour les étudiants…

Une journée d’action nationale le 22 mai avec j’espère une forte mobilisation de tous et une montée sur Paris pour défiler de Montparnasse au Ministère est en préparation. Cette idée permet d’entretenir le mouvement. Venez nombreux!

Pour ALIZE, de nombreux confrères et collègues attendent sa venue impatiemment!

L.


IL VA FALLOIR DURCIR LES MOUVEMENTS

IL VA FALLOIR DURCIR LES MOUVEMENTS  dans Non classé pdf compterenducgt.pdf

Je ne vais pas m’ériger en défenseur du MREE ( Mouvement de Refus d’Encadrement des Etudiants ), je suis un peu mal placé les MK du CHU de Bordeaux ayant rejeté, après un vote, cette proposition  à une large majorité. Mais je crois que maintenant ce n’est plus vraiment l’heure de finasser et de se regarder le nombril en se disant qu’est ce que l’on fait. Le ministère lui même nous donne la réelle portée de ce mouvement puisque c’est cela qui les a presque forcé à rencontrer les Mk salariés. Tous les entretiens qui ont eu lieu avec les DRASS le 11 mars 2008 ont montré, que seul ce sujet  les interessait.

Nous avons  des tentatives de désinformation et d’auto satisfaction de la part des CDOMK ( consultez donc le site du CDOMK 80 vous serez édifiés ). Certains , dont celui de somme, se réjouissent que des collègues soient forcés à s’inscrire sous des pressions épistolaires ( surtout nos collègues qui sont isolés ) et ils veulent nous montrer qu’ils sont pour l’union des Mk, qu’ils veulent rassembler. Pour moi rassembler sous la menace cela porte un nom.

Il ne faut plus que l’on hésite. C’est maintenant ou jamais. Nous avons fait la grève à plus de 57% avec parfois des réquisitions à la clef .

  • Est ce que cette mobilisation a été médiatisée ? NON.
  • Est ce que c’est cela qui a fait bouger le CNOMK ? NON.
  • Est ce que nous avons obtenu des réponses et des explications ? NON
  • Est ce que les gens qui vous regardent de haut de Paris dans leur tour d’ivoire de la Rue Niel ont changé un iota de comportement? NON
  • Est ce qu’il nous considère plus maintenant qu’avant? NON

Alors qu’attendons nous il faut lancer un mouvement national et généralisé de MREE et de refus de faire passer le DE ( je sais que cela est lancé un peu partout mais ce coup de gueule est plutôt pour mes collègues de Bordeaux et d’ailleurs qui refusent ce mouvement) On a plus le choix, il faut le mettre en oeuvre à grande échelle et le faire savoir. Et tant pis si on passe pour des salauds il vaut mieux passer pour des salauds que pour des CONS.

Ce qui suit risque de nous arriver à tous

……………………………………………………………………………………………………………………………………………

bonjour
je suppose que je ne suis pas la seule à recevoir un rappel (le 3ème je crois, dont une lettre en AR non signée personnellement) de la cotisation 2007 et 2008. sur cette dernière demande reçue aujourd’hui même, je leur dois 330€ avant le 15 avril sinon, majoration. le haut salaire hospitalier (1300€) ne me permet pas d’attendre et de risquer des majorations, mais c’est domage d’en être arrivé là pour rien, disons pas grand chose. les choses bougent lentement, trop lentement et les petites structures en font les frais car, seul, c’est plus dur…mais bouger une instance comme l’ordre qui n’entend personne, ou des politiques qui ne se mouillent pas trop, c’est pas facile!

même si seul le prélèvement permet un paiment étalé, la moitié du règlement par chèque (je ne donne pas mon numéro de compte…)ce mois-ci devrait les faire patienter jusqu’au moi prochain?? ou vont-ils continuer à  »me harceler » de leur courrier d’embrigadement à leur mafia (c’est un peu l’impression que ça donne!).

j’avais aussi l’intention de joindre un courrier pour expliquerce que je pensais de leur instance minable pour laquelle je n’ai jamais donné mon avis (diplômée 2006), même si je pense pas qu’ils en tiennent bien compte, j’aurai moins l’impression de payer et de baisser la tête pour leur faire plaisir. quelqu’un aurait des idées de courrier??

en vous remerciant de vos réponses…

et désoler de vous  »lâcher », même si mes idées ne changent pas

une kiné salariée en hopital rural

……………………………………………………………………………………………………………………………………………

Je suppose que nos amis des CDOMK vont se précipiter sur ce témoignage et le saucissonner de façon à le rendre presque positif pour eux et surtout se réjouir de la nouvelle adhésion en oubliant de dire les circonstances ( de toute façon ils ne peuvent pas dire que ce n’est pas vrai ils l’ont déjà fait)

De toute façon

  • Est ce que nous sommes rétribués pour encadrer ? NON
  • Est ce que nous sommes mieux considérés ? NON
  • Est ce que cela nous permet d’ avoir de nouveaux collègues et des jeunes Mk qui veulent venir à l’Hopital ? NON
  • Est ce que le CNOMK améliorera les conditions d’embauche et fera augmenter le nombre de postulants à l’hopital ? NON et de toute façon ils s’en foutent puisqu’ils sont pour le tout libéral.

Dès demain je vais essayer de convaincre mes collègues de rentrer dans le MREE et le refus de passage du DE. Et j’espère que cette fois ci il y aura un OUI majoritaire pour le MREE. Mais je ne garantis rien. Et si jamais cela devait être encore un NON je pense que l’on pourrait commencer à pleurer sur notre sort .

En pièce jointe je vous transmets le compte rendu  de la réunion du ministère vu du coté de CGT ( je tiens à remercier la CGT du CHU de Bordeaux qui nous a filé un très gros coup de main pour l’organisation de la manif du 11 mars et cela même si depuis le début l’action a été menée sans leur participation. Je rajoute cela pour tous les vieux cons qui veulent nous faire croire que le mouvement est le résultat de la manigance des Syndicats alors qu’en fait il est parti de la base. Ouh la vache par moment se lacher cela fait du bien . En fait Martine tu as raison……)

 


« IL FAUT SORTIR LES DOIGTS »

kinesitherapeutesenexerciceillegalpatients.pdf

 pdf dans Non classé kinesitherapeutes.pdf

Nous sommes tous conscients que rien ne bouge, que personne ne veut prendre en compte notre action, que personne ne veut prendre la responsabilité de la situation actuelle.

Le ministère est préoccupé par le MREE et le risque de boycott du DE. Le reste ne l’interresse pas.

Le CNO dit « Ben c’est pas nous. On a décidé en bureau de tout ce qui concerne les MK. Ils doivent s’y plier ( même si l’ensemble dse MK en question trouvent que quand même là ils poussent un peu )  » En gros on est dans la politique du « c’est pas moi c’est eux ». Il faut que l’on prenne encore une fois l’avantage et les choses en mains.

Puisque on nous dit que notre mouvement est mal connu par les autres à nous de le faire connaitre.

En pièce jointe je vous transmets

  • une lettre à donner aux patients et à faire signer par lui. Un exemplaire à mettre dans son dossier, l’autre à collecter et à envoyer à la CKS ( les adresses vous seront communiqués ultérieurement)
  • une planche qui va permettre de pouvoir faire des badges qui renseignent sur l’état d’exercice illégal du prtofessionel.

Allons chercher parmis nos meilleurs défenseurs, c’est à dire ceux que se trouvent que en fin de compte nous servons à leur santé et que, malgré ce qui est dit par moment, nous nous occupons d’eux, allons donc chercher du soutien et dela publicité.


DROIT DE REPONSE

DROIT DE REPONSE  dans Non classé pdf dossierdepresseniort.pdf

 Je vous fais passer un droit de réponse envoyé à un journal par des collègues de Niort suite à un article de journal où le président du cdomk du 79 était interviewé. Vous trouverez l’article en question en pièce jointe.

Le 18 mars 2008.   

Nous vous remercions de bien vouloir intégrer cet article, dans votre prochaine édition.   

Droit de réponse des kinés salariés au président du conseil de l’ordre des  masseurs-kinésithérapeutes.  

En réponse à l’article santé du vendredi 14 mars, dans lequel les propos ont été insultants, insinuant que les salariés sont des fainéants, nous déplorons la persistance de la vieille polémique entre les exercices salarié et libéral, alors qu’il s’agit, essentiellement, d’un choix de vie.  

Nous rappelons que l’obligation d’inscription à ce conseil de l’ordre a été votée à l’Assemblée Nationale, sous la pression de syndicats de kinés libéraux, très minoritaires, et contre l’avis de tous les syndicats nationaux de salariés.   Ce n’est pas tant l’existence d’une cotisation, mais notre adhésion obligatoire à un ordre, dont, dans les faits, nous ne dépendrons pas : les kinés salariés sont déjà sous la tutelle d’instances réglementaires (protection et discipline).   

La Commission Spécialisée Masseurs-Kinésithérapeutes du Haut Conseil aux Professions Paramédicales est déjà chargée de l’évolution de notre profession. De plus, la Certification des Etablissements de Santé et l’Evaluation des Pratiques Professionnelles garantissent la qualité de nos pratiques.  

                                                                                                                    Catherine E, MK, FO, 

                                                                                                                    Monique R, MK, UNSA,                                                                                                                               CH de Niort. 


PEUT ON LEUR FAIRE CONFIANCE????

PEUT ON LEUR FAIRE CONFIANCE???? dans Non classé pdf articlecdomk80.pdf

Suite à mon dernier post qui se voulait interrogatif et surtout à la recherche d’une avancée, qu’elle n’a pas été ma surprise de retrouver une partie de ce post sur le site du CDOMK de la Somme ( http://www.omkr80.fr/spip.php?article1003 ) ? Evidemment tout ce qui pouvait paraitre comme un début de volonté de s’incrire et de participer à l’ordre était surligné mais ce qui allait dans l’autre sens était bien sûr occulté ou non surligné.

Ce post est présenté comme une évolution de la pensée des salariés. Alors je voudrais dire

  • Que je suis loin de vouloir me présenter comme le représentant des salariés et que je ne représente que moi même et que mes interrogations n’étaient là que pour ouvrir un débat
  • Qu’ il n’est aucunement question de m’inscrire à cette ordre qui n’ est là que pour satisfaire l’égo de certains.
  • Que moi au moins j’accepte le débat et que les commentaires sont possibles et acceptés.
  • Que je ne suis pas comme le site du CDOMK 80, je ne pratique pas la censure en ne diffusant pas les commentaires qui ne vont pas dans mon sens.
  • Que j’ai toujours eu l’amabilité, pour ne pas dire la politesse, de préciser mes sources
  • Que tout document joint ici était complet et non découpé en morceau sélectionné.

D’autre part, quand on se dit rassembleur d’une profession et que l’on porte cela comme une bannière qui s’agite à tous les vents, il me semble triste ( pour ne pas dire plus ) de mettre sur le même niveau des interrogations et un mail relatant les menaces faites à des collègues en cas de non inscription. Et en faisant passer cela comme une évolution! Si, pour vous, obtenir l’adhésion des MK à cet ordre par la force est une évolution vous avez une certaine idée de la profession qui peut faire froid dans le dos.

Et je suis un peu en manque de vocabulaire mais comment appelez vous le fait d’adhérer à un organisme sous la menace ? Et comment appelez vous ces pratiques?  Cela s’apparente à de la dictature ( un bien grand mot je vous l’accorde mais est ce qu’il y en a un autre……)

Remarquez vous êtes pile dans ma ligne du CNO, vous pratiquez avec brio la désinformation et la censure ( et ne me dites pas le contraire j’attends toujours que vous fassiez passer ma réponse à votre article )

Vous montrez ici vraiment le réel visage de cet ordre: pas de concertations, pas de discussions, juste des obligations et des menaces.

ET VOUS VOULEZ QUE L’ON VOUS FASSE CONFIANCE ?

VOUS RIGOLEZ J’ ESPERE…………..

PS je vous joins l’article en question


POSITIONS SYNDICALES ET ETATS D’AMES

POSITIONS SYNDICALES ET ETATS D'AMES dans Non classé pdf img266.pdf

Voilà ce que la CFDT du CHU de Bordeaux a fait passer dans son journal « local ».

Cet encart a été publié sans qu’aucun des MK de Bordeaux ait été contacté. Quand je leur ai fait part de ma surprise leur réponse a été

Bonjour,

L’article du journal CHU de mars, concernant le CNOMK, est une position de la fédération CFDT que nous avons voulu relayer.

La CFDT a été le 1er syndicat à déposer un préavis national de grève pour le 11 mars. Je ne crois pas qu’il y ait de naïveté dans sa réflexion et les responsables ont largement discuté avec des professionnels de tous horizons avant de prendre ces décisions.

Que ces dispositions ne vous conviennent pas ne nous posent pas de problème. Informer les kinés salariés du CHU de nos positions était important; le journal en est le vecteur et nous n’avions pas besoin de votre accord pour cela. Vous n’avez pas souhaité nous associer à votre démarche, c’est votre droit; nous prenons la responsabilité de nos écrits.

Je me tiens à votre disposition si vous souhaitez reparler de l’ordre; ce sujet est aussi brûlant pour les infirmières qui sont appelées à voter en avril pour le conseil départemental.

Sincères salutations.

I.

Secrétaire de section 

Maintenant ce que je comprends c’est

  • Qu’ ils sont fachés que nous leur ayons pas fait part du mouvement dès le début ( personnellement je pense que ce n’est pas en tenant ce genre de discours que le syndicalisme va progresser )
  • Ils nous proposent des sommes de cotisation dont on ne sait pas d’où elles viennent pourquoi 75 ? pourquoi 100 ? et tout cela dans un esprit de non concertation qui ressemble à ce qui s’est passé avec le CNO.
  • Ils nous proposent de participer aux élections mais pour cela il faut être inscrit et en plus il faudrait être sûr que nous puissions avoir une possibilité d’ infléchir la politique du CNO alors que jusqu’à présent tout a été démontré que ce n’était pas le cas.

Un des problème de ce mouvement est que nous sommes pas tous d’accord avec le but à atteindre

  • Il y a des partisans de l’ordre mais avec une cotisation revue à la baisse. Pourquoi pas mais il faudra être sûr que cette cotisation ne subira pas une augmentation chaque année pour que nous arrivions en fin de compte à participer à la hauteur de la même somme que celle qui est en train de poser problème. Et surtout quels poids pouvont nous avoir dans cet Ordre si ce n’est celui d’un groupe largement minoritaire?
  • Il y a des partisans de la non obligation d’ inscription et de cotisation pour les salariés. Je crois malheureusement que c’est un peu utopique parce que certains ne peuvent pas être dedans et d’autres dehors. Et qu’arrivera-t-il si des décisions sont prises au sujet de problèmes concernant les salariés? Les uns seront concernés, les autres pas. Je joue un peu les avocats du Diable parce que je ne pense pas qu’en l’état beaucoup de décisions vont être prises et de propositions faites concernant les salariés. Pour l’instant c’est tout pour le libéral.
  • Il y a des opposants de fait à l’ordre. C’est plus un point idéologique mais il faut reconnaitre qu’ il est créé, qu’une loi a été promulgué et que pour défaire une loi …….De plus s’il reste actif pour les libéraux est ce que nous salariés pouvont nous tenir en dehors de cela? Est ce que, si une décision sur un problème important sur concernant les actes ou sur des avancées sur des reconnaissance du diplôme sont prises, nous pouvons nous mettre en dehors de ces décisions?

Il faut être honnète et dire que si la cotisation de départ avait été d’un montant très raisonnable il n’y aurait pas eu de mouvements et la plupart d’entre nous ne se serait pas interressé aux tenants et aboutissants de cet Ordre ( j’en suis l’exemple parfait). En majorité nous ne nous  serions pas préoccupé  du fonctionnement de cet ordre ni de ses buts ni de son application dans notre vie salariale.

Quelqu’un avait écrit  » l’ Ordre sera ce qu’on en fera « . Le problème c’est qu’à la tête ils ont décidés d’en faire une machine à gagner de l’argent ( pour eux), une machine à reconnaissance sociale ( pour eux ), une machine à vouloir réguler la profession ( selon leurs critéres qui sont libéraux ). Et l’équipe qui est à la tête n’en a rien à faire de ce que nous pouvons penser et vivre au jour le jour dans nos centres et hopitaux ( le meilleur exemple est l’histoire des salaires et  la non prise en compte du mouvement du 11 mars par Jean Paul David)

J’avoue que je me pose des questions sur les suites à donner. Que pouvons nous faire ensuite? Que pouvons nous proposer? Il faut que nous soyons une force de propositions et que, nous tous salariés, nous soyons incontournables. Mais allons nous y arriver????

Bon j’en ai fini avec mes états d’âmes qui, peut être, n’interressent que moi ( c’est cela qui est bien avec les blogs c’est qu’on peut faire Ch….. un max de gens avec des interrogations qui ne concernent peut être que l’auteur). Et je vais aller attendre les « cnoches » pour manger du chocolat ( remarquez vu comme c’est parti je vais aller me l’acheter moi même )


QUAND LE C.N.O. PREND LES MK POUR DES C.O.N.

QUAND LE C.N.O. PREND LES MK POUR DES C.O.N. dans Non classé pdf rponsedavid.pdf

Je sais que déjà plusieurs d’entre vous sont au courant de cette article de l’APM et même certain ou plutôt certaine l’ont mis en commentaire ( merci martine) mais je me voyais mal ne pas la divulguer ni y répondre. Et pour se faire je vais utiliser le désormais célèbre copier/coller

  1. « Je n’ai pas l’impression qu’il y ait une vraie mobilisation des masseurs-kinésithérapeutes salariés » Elle est pas belle celle là en sachant que 57% des MK salariés ont fait grève et que le mot d’ordre ne concernait pas tous les MK salariés puisqu’il n’avait pas pris en compte certains centres. Il y a eu des hopitaux où il a fallu faire appel aux assignations pour faire tourner les services. Même certains de nos confrères, non pris en compte par le préavis, ont pris des congés pour participer ( en plus ils ne sont pas comptés dans les 57%) Mais à par cela il n’y a pas eu de mobilisation……..
  2. Il « pointe l’implication plus forte des grandes centrales syndicales. ». Juste un rappel à ceux qui nous dise la loi c’est la loi, si on veut faire grève il faut qu’un préavis soit déposé par un syndicat. Alors la présence des syndicats n’est pas étrange. Je voudrais rappeler à ce monsieur que le début du mouvement est parti de la base ( Bordeaux, Grenoble et d’autres coins de France et je ne voudrais pas lui rappeler la célèbre maxime qui a été dite lors d’une conférence des présidents « Bordeaux n’est pas la France »)
  3. « Par ailleurs, le numéro Adeli, qui identifie les professionnels au sein des établissements, ne peut être attribué qu’aux titulaires de cette autorisation d’exercice » Là il faudrait qu’il se renseigne parce que cette action a été débouté par le ministère après une belle action de nos collègues parisiens.
  4.  « l’appel de cotisation ne vient qu’une fois l’inscription effectuée et que si la non-inscription est passible de poursuites pénales en cas d’exercice, l’absence de règlement de la cotisation n’expose qu’à des sanctions disciplinaires ordinales. » et vous voyez une différence …….L’action de refus d’inscription est menée depuis plus de 1 an et l’adhésion massive des MK montre bien le malaise. De plus vu comment le CNO se jette sur tous les lieux où les MK sont isolés et donc plus fragiles pour récupérer les inscriptions donc les cotisations ( parce que on ne me fera pas croire que cela n’est pas lié ) je vois tout de suite ce qui va se passer si on donne nos adresses perso lors de l’inscription. De plus le mouvement qui est parti sur la base du refus de la cotisation se transforme en rejet de plus en plus fort de l’ordre . Et bien sûr le CNO avec ces méthodes ne se sent pas le moins coupable.Je rigole …….
  5. « Il avertit que les établissements employeurs « portent une part de responsabilité » dans l’illégalité de l’exercice des praticiens qui ne seraient pas inscrits »et « il a été décidé d’envoyer aux directeurs généraux des établissements de santé des courriers avec accusé de réception pour les alerter sur cette responsabilité en cas de non inscription des professionnels concernés ». Mais cela vous l’avez déjà fait et je peux vous dire que votre courrier menaçant n’a pas été du tout du gout des directions et que à mon avis vous avez eu droit à quelques remontées. Pour avoir eu un entretien avec ma direction cela s’est traduit par  » je n’ai pas d’ordre à recevoir de l’ordre  » dixit le DRH. Vu la forme des courriers que nous recevons et votre style menaçant cela ne m’étonne pas que cela les ai choqués.
  6. « L’année dernière, la cotisation était de 200 euros pour 18 mois, cette année nous avons voulu faire un effort en la fixant à 130 euros pour les salariés, pour apaiser les choses (…) » Si ce n’est pas se moquer du monde en parlant de baisse. Si je compte bien, 200:3 = 66,66 pour un semestre donc l’année 2007 la cotisation devait être de 134 Euros ce qui fait pour 2008 une baisse de 4 euros ( il y a mieux pour , comment vous dites? , apaiser les choses ). Vous oubliez de parler, évidemment , de l’augmentation de 70 Euros qu’ont subi les cadres salariés.
  7. « Selon lui, il n’est pas certain que le CNOMK maintienne en 2009 une cotisation différenciée selon l’exercice. Il souligne qu’il n’est « pas maître des délibérations du conseil » et n’exclut ni une hausse, ni une baisse de la cotisation lors du vote de celle-ci en décembre prochain. » Alors là c’est le scoop. Comme cela m’étonnerai que la cotisation baisse et qu’elle aura plutôt tendance à augmenter ( ce qui a déjà été le cas nos amis libéraux peuvent en témoigner) cela m’étonnerai que cette phrase pousse les MK salariés à s’inscrire.

Je pense honnètement qu’on pourrait trouver d’autres points de contre vérité mais je crois que c’est peine perdue vous démontrez que vous ne comprenez rien et que vous n’entendez rien donc en gros cela ne sert à rien de vous expliquer davantage nos positions. Cela fait plus de 18 mois que nous cherchons une forme d’écoute de votre part mais sans résultat si ce n’est des menaces de plus en plus fortes. Restez dans votre tour d’ivoire sans réfléchir et sûr de votre « bon » droit et c’est le meilleur moyen de nous radicaliser si ce n’est déjà fait.

Pour être plus précis

  • on ne veut pas de votre ordre au moins tel que vous le prévoyez
  • on ne veut pas s’inscrire à votre ordre
  • on ne veut pas de vous
  • on ne paiera pas
  • on n’a pas besoin de vous

AI JE ETE ASSEZ CLAIR?


REACTION

Ceci est une réaction à un texte parue sur le site du CDOMK 79  http://cdomk79.canalblog.com/archives/2008/03/13/8309310.html#comments

LETTRE OUVERTE A MONSIEUR J-F BARRE

  

Monsieur 

   

Le 13 mars 2008, vous avez publié sur le site du CDOMK 79 un texte «  Dura lex, sed lex » qui m’a interpellé. 

Vous exprimez dans ce texte quelques  contre vérités qui demandent au moins des réponses. 

1.      « La deuxième chose que je veux vous dire, c’est qu’en restant en dehors de l’ordre, vous n’auriez aucune chance d’influer sur sa gestion. » Il me semble que , à priori, nous sommes, nous salariés, représentés dans les instances de l’Ordre depuis les premières élections. Donc nous ne sommes pas pour l’instant en dehors de l’ordre. Dites moi en quoi la présence de salariés dans les instances ont modifiés en quoi que ce soit la gestion de l’ordre. En fait les salariés n ‘ont aucune influence sur quoi que ce soit et ne sont là que pour faire de la figuration.

2.      « Vous avez déjà obtenu une baisse du montant de vos cotisations, preuve que nos efforts n’ont pas été vains. » En fait cette cotisation est passé de 134 Euros pour l’année 2007 à 130 Euros pour 2008 si le terme de « baisse » peut être employé je vous rappelle qu’elle n’est que de 4 Euros et elle ne concerne que les MK salariés. En effet si vous regardez les cadres MK salariés la cotisation a augmenté de près de 70 Euros. Bien sûr M Couratier ,dans une lettre publié sur le blog du CDOMK 17, a voulu nous faire croire que la première cotisation n’était pas pour 18 mois mais seulement pour 2007, ce qui est en contradiction totale avec les premières explications de nos représentants salariés ( M Evenou pour ne pas le citer ). Alors soit Monsieur Evenou a menti soit c’est Monsieur Couratier Je vous laisse le soin de choisir .

3.      « Dans deux mois, nous allons procéder au renouvellement d’un tiers des conseillers. Seuls pourront voter les confrères inscrits au tableau avant le 22 mars (je parle d’inscription, non de cotisation…) ». Est ce que vous croyez vraiment que l’inscription et la cotisation ne sont pas liées ? Notre force jusqu’à présent est que le CNO ne peut pas intervenir individuellement sur les MK, il ne peut le faire que sur le lieu de travail donc des pressions qui sont collectives. Est ce que vous croyez que nous sommes assez idiots pour abandonner cet état de fait ? Surtout au vue de ce qui se passe en ce moment avec le forcing fait sur les petits hôpitaux où les MK sont isolés et donc pas épaulés par des confrères. Il faut aussi dire que vu le peu d’inscription donc de votants certain CDOMK vont être en difficulté. Et que pensez d’une élection à un groupe professionnel où il n’y aucun quota où tout se passe dans l’obscurité la plus totale et où il ne sera pas tenu compte de l’ensemble des professionnels ( même non inscrits ) dans le décompte de la participation ce qui aurait au moins le mérite de montrer le malaise .

4.      « Plus vous serez nombreux dans nos rangs, plus votre voix pourra se faire entendre. » C’est la même chose qu’au paragraphe 1. De toute façon les nombreux témoignages de nos collègues qui sont conseillers départementaux relatent tous la même chose : ils n’ont aucune influence sur quoi que ce soit et ils témoignent du malaise qui règnent dans la plupart des CDO .

  

J’aurai aussi des questions 

1.      Que pensez vous d’un ordre, qui après une journée d’action avec 57% de gréviste chez les MK, ne relate rien de cette journée lors de la conférence des présidents le lendemain ? Si l’ordre voulait prouver un peu plus qu’il  n’est pas fait pour les salariés il n’ aurait pas pu faire mieux. Ce n’est pas en taisant un problème qu’il disparaît. Je vous invite à aller sur les blogs et vous aurez un aperçu de la mobilisation du mardi 11 mars.

2.      Que pensez d’un ordre qui depuis le début occulte complètement les réactions des salariés et qu’il ne réagit que par menaces et mises en demeure ? S’il voulait montrer qu’il n’est là que pour la discipline, il ne ferait pas autrement.

  

J’aurai une remarque. J’avais posté une réaction à votre texte mais il a du se perdre dans des chemins sinueux qui ressemblent à ce qu’on peut appeler LA CENSURE . Si vous ne voulez aucune réaction contradictoire, il est inutile d’autoriser les commentaires sur votre blog. Sinon vous montrez encore une fois que l’ordre ne veut rien entendre et surtout pas ceux qui ne sont pas d’accord avec lui. Si vous allez sur les blogs http://kinencolere.unblog.fr/ et http://contreordredeskines.unblog.fr/ vous aurez l’occasion de lire des commentaires qui ne sont pas toujours en accord avec les créateurs du site. Nous acceptons que quelqu’un ne soit pas d’accord et qu’il puisse l’exprimer ( tant que cela reste dans les limites de la courtoisie) 

C’est peut être toute la différence avec vous. 


1234

Le blog d'une ado tro folle |
Hicham EL BAROUNI |
mon potin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Coup de Coeur d'Emilie
| actualite des environs
| animaux en voie de disparetion