contre l’ ordre des Masseurs Kinésithérapeutes


Archive de la catégorie

Liste des articles dans la catégorie NOUVELLES DE L’ APHP.

COMPTE RENDU ( non officiel) DE L’ AG DE L’ APHP

franceintermanif110308.ram   

Mardi 18 mars 2008: Compte-Rendu non officiel de l’Assemblée Générale de l’APHP à l’Hôtel-Dieu:

- La journée de grève nationale des kinés salariés et libéraux, où se sont jointes quelques infirmières, fut un succès: plus de 60% des salariés grévistes selon le président du CNOKM (cf sa réponse à l’APM). La Province et les régions furent mieux médiatisées que l’Ile-de-France, où les médias ont fait sourde oreille… Blocus??? (« Le Parisien » n’a pas trouvé l’info intéressante…).  Merci à France-Inter et Mr Pauchon avec son émission « UN TEMPS DE PAUCHON AVEC LES KINES », 10 mn d’interviews lors de notre manif devant le Ministère (cf pièce jointe audio à lire avec RealPlayer).

- Le RDV prévu cette semaine avec le Ministère n’a toujours pas eu lieu, l’Intersyndicale s’impatiente, comme nous tous! Remaniement?

- D’après les sources ordinales: seuls 48 salariés inscrits à Paris (ben ça fait pas beaucoup!), 2000 sur la France sur 14000… Les cotisations ne rentrent pas ni du côté des salariés (on l’avait deviné) ni de la part de nombreux libéraux…

- pour ceux qui sont inscrits mais ne cotisant pas, des poursuites judiciaires peuvent être entamées, et si décision de justice il y a, il peut avoir prélèvement sur salaires. Ces actions seront individuelles… Si c’est le cas, interpellez les syndicats. D’où la demande de la poursuite de la non inscription et donc du refus de la cotisation.

- une campagne de désinformation, de la part de l’Ordre et du Ministère, a commencé, il suffit de lire la réponse de Mr David président du CNOKM à l’APM, et du tableau ci joint des statistiques de la grève à l’APHP avec des chiffres farfelus et mensongers, ça va pas faire plaisir à tout le monde!!! Diviser pour mieux régner! Restons unis et solidaires et ne pas paniquer! 

- il y a encore certaines DDASS comme celles du 92-94-91… qui refusent encore d’enregistrer les DE à ADELI avant l’inscription à l’Ordre. Des actions sont à l’étude comme cela avait été le cas avec celle de Paris… Le Ministère ne semble pas avoir encore envoyer les recommandations promises!

Pour rappel:

Pièce obligatoire à fournir en vue de la pré-inscription au Tableau de l’Ordre:

Photocopie de I’inscription au fichier ADELl ou photocopie de la Carte Professionnelle. (DDASS du

departement d’exercice)

(source:  Bulletin Officiel du CNOMK • Février 2008 / n°03)

- la fameuse réponse de Mr David a eu l’effet de renforcer notre détermination: la cotisation ne sera plus différenciée salariés/libéraux en 2009, ce qui signifie bien une augmentation de celle-ci, afin d’éponger leurs dettes et payer leurs indemnités… Le président du CDO94 a décidé de lâcher son cabinet pour oeuvrer pleinement à son poste ordinal mieux rémunéré bien sûr!

- l’idée d’un « syndicat professionnel » regroupant des salariés et des libéraux a été mentionné, son problème de représentativité aussi.

- nos confrères libéraux ont du mourron à se faire: si pas inscrits, ils seront déconventionnés par la CPAM, comme le cas dans la Somme ou à Montreuil…

- Propositions d’actions:

1) dans 4 jours, les CDO doivent afficher la listes des inscrits en vue des élections. Il est demandé d’aller faire un recensement de ces listes afin d’avoir les vrais chiffres… puis un courrier type (à venir) sera envoyé à tous les kinés salariés et libéraux, afin de ne pas s’inscrire, ni cotiser, ni voter aux élections. Un appel pour la cotisation 2008 va débuter dans quelques jours…

2) il est demandé à un jour donné et à une heure précise d’envoyer un mail ou un fax (un document à venir) aux adresses mails (en pièce jointe) du Ministère et du CNOKM et CDO, massivement afin de bloquer leur boite aux lettres. Et ce toutes les semaines… avec vos adresses mail professionnelles!!! (plus de détails ultérieurement)

3) Rassemblement samedi 5 avril de 8h30 à 9h30 devant l’Hôpital HEGP où se tiendront les Entretiens MK: distributions de tracts, interventions… Manif visible des locaux de France Télévisions! Faut être très nombreux!!! (modalités à venir ultérieurement)

4) pour nos amis de Bordeaux et de sa région, vendredi 21 mars déplacement de Mme Bachelot dans le cadre de la concertation régionale de la mission Larcher relative aux missions de l’hôpital Agence Régionale d’Hospitalisation (ARH) d’Aquitaine, Espace Rodesse 103 bis rue de Belleville à Bordeaux. (voir site: http://www.sante-jeunesse-sports.gouv.fr/ministere/agenda/roselyne-bachelot-narquin…). Allez consulter souvent ce site car il faudrait qu’à chaque fois que la ministre se déplace, une délégation ou rassemblement ait lieu, comme ce fût le cas à Garches.

5) Didier L. a envoyer un courrier aux deux candidats à la Mairie de Paris. Hier, il a reçu une réponse du Directeur de Campagne de Mr Delanoé qui est au courant des problèmes que soulève les Ordres et le nôtre en particulier, et a confirmé que Mr Delanoé, Président du Conseil d’Administration de l’APHP de fait, interpellera Mme Bachelot.

6) Nouvelle journée d’action nationale avec les infirmières. Date et modalités à déterminer. Les infirmières étaient présentes lors de cet AG. Nombreuses sont contre leur Ordre et le principe de payer pour travailler. Comme nous! Il manque des candidats à leurs élections. Des actions seront menées pour inviter les infirmiers à ne pas voter. On a appris que des urnes électroniques au frais de l’Etat (Ministère) seront installées dans chaque établissements pour qu’elles puissent voter!!! Au vue des problèmes des élections paritaires (CAP…) où elles ne se sont pas déplacées en nombre, puisqu’il a fallu faire une 2ème élection d’urgence, bon courage pour leurs élections ordinales! il est demandé d’aller vers elles pour les informer de ce qui les attend.

7) CONTINUATION DU « MREE », DE LA NON INSCRIPTION ET DE LA NON COTISATION. Ne rien lâcher, ils n’attendent que cela.

Il a été dit que certaines IFMK s’autoproclament « lieu de stage » afin de valider des hypothétiques stages à leurs étudiants: illégal!!! Par exemple l’EFOM à Paris.

De plus, les DRASS s’alarment pour le DE: manque de lieu de passage de DE, jurys composés de MK en exercice illégal, validité du DE contestable par les étudiants, modalités du DE (1ère MSP: 75% possible; 2ème MSP: 0%…), stages invalidés ou non validés, etc…

Il y aurait une jurisprudence quant aux Médecins et/ou Pharmaciens qui n’auraient pas cotisés à leur Ordre: ce ne serait pas un motif de licenciement. A confirmer…

Prochaine AG de l’APHP: le 15 avril.

A plus.


DES NOUVELLES DE L’APHP ET UN PREAVIS DE GREVE

Lionel PEFOURQUE nous écrit:

Voici en résumé le CR de l’AG de l’AP-HP du mardi 19/02/08:

1 – rappel des lettres de relance du CDO92: tous les hôpitaux du 92 ne sont pas concernés, comme par exemple A.Paré. Leur DRH a refusé de transmettre les noms des agents à l’Ordre…

2 – des actions d’informations des syndicats ont été menées dans les départements du 95, 77, 78…

3 - le mouvement de la non-inscription et donc la non cotisation des salariés (85%) est national. Le mot d’ordre est la continuation de ce refus.

4 – pour ce qui est du Mouvement de Refus d’Encadrer les Etudiants (MREE), au sein de l’AP-HP, il est très majoritaire. Ne sont pas concernés pour le moment: Broca, Emile Roux, Clémenceau, Lariboisière (normal avec leur cadre pro-Ordre), Necker, R.Muret (sauf pour les Pédicures-Podologues qui suivent le mouvement), le cadre de St-Louis (qui encadrent les stagiaires!), Saint-Antoine (mais qui refuse la validation des stages!!!), Saint-Vincent-de-Paul, Hotel-Dieu (5/8 dans le MREE mais les non mouvementistes prennent les stagiares, ce qui poserait problème en mars…) et Louis-Mourier (Cadre contre le MREE). Pour Berck et Paul-Brousse nous n’avons pas d’infos. Pour Trousseau, 80% pour et refus du DE. Pour la grande majorité, le refus de faire passer le DE est convenu.

      Précision: l’Article 13, que le CNOK aime tant nous rappeler, concernant la « formation initiale », est, d’après des juristes, destiné à la formation des jeunes diplômés durant leur période de stagiairisation, et non aux étudiants. Il est rappelé que nous, salariés, formons les étudiants à titre bénévoles, formation correspondant à plus de 50% de leur cursus. Ce sont bien nous qui formons nos futurs confrères, dont 80% iront travailler dans le secteur libéral…

5 – le MREE en Province (Marseille, région Bretagne…) est aussi suivi, aussi bien en CHU qu’en Centres de rééducation. Ne suivent pas le MREE: Bordeaux, Grenoble et Strasbourg (qui eux attendent des attaques personnelles pour se prononcer).

6 – rappel de la visite de la Ministre Mme Bachelot à l’hôpital de Garches le 11/02/08 avec résumé de la réunion avec son conseiller: lettre donnée, problème d’inscription au fichier ADELI évoqué, médiation en cours pour une « modulation de la cotisation » (ce qui n’est pas demandé…), futur Ordre des Infirmières et crainte de la contagion des problèmes des kinés,… L’inscription à ADELI est gratuite et nécessaire pour remplir le dossier de pré-inscription à retourner au CDO. La cotisation ne peut être demandée qu’en AR avec le dossier d’inscription envoyé par le CNO. (enfin, d’après le dernier bulletin du CNOK, qui ne semble pas si clair que ça…)

7 – pour information: à Antoine Béclère (92), il existe une délégation de gestion des pré-inscription ADELI! Façon de faciliter le travail de la DDASS…

8 – il est demandé de faire pression par tous les moyens sur les directions locales des DRASS.

9 – les syndicats vont déposer des motions collectives aux DRH de chaque établissement pour éviter des pressions individuelles sur des agents, surtout après le 31 mars…

10 – Pour le futur Ordre des Infirmières, il va être demandé aux infirmières de ne pas voter aux leurs élections ordinales d’avril. Il est demandé que chacun d’entre nous aille informer nos collègues infirmières (comme c’est sans doute le cas) sur ce qui les attend: intérêt ou non d’un Ordre, cotisation obligatoire (même si par leur nombre elle sera très inférieure à la nôtre)…

11 – Le Directeur Général de l’AP-HP refuse de rencontrer nos représentants syndicaux: ce n’est pas normal. Préfère discuter avec le Ministère et la Directrice de la DHOS. Des craintes apparaissent avec les problèmes liés aux refus des stages, du passage très incertain du DE en juin. Ils savent que le mouvement de contestation des kinés salariés prend de plus en plus de l’ampleur… tant au niveau AP-HP que national.

12 – moins de 2000 sur 14000 salariés se sont inscrits. Les libéraux se joignent de plus en plus à la grogne, et veulent plus s’investir dans notre démarche. Il faut montrer que nous poursuivons notre combat, et faut amplifier le mouvement en mars/avril.

13 – en ce moment, au Ministère/DHOS, un groupe de travail planche sur le devenir de notre diplôme: « travail de réingénieurie des diplômes paramédicaux » concernant les Infirmières puis les Masseurs-Kinésithérapeutes, puis les Ergothérapeutes et enfin les Pédicures-Podologues. En effet, ces 4 professions ont des diplômes d’Etat et donc gérés par le Ministère de la Santé et celui de l’Education Nationale. Ils veulent apparemment en faire des diplômes universitaires (système Licence-Master-Doctorat) donc à différents niveaux de compétences pour se calquer sur les activités… Est présent en tant qu’observateur l’Ordre, qui écoute en se mettant en réserve, car « in fine » l’Ordre sera consulté par le Ministère une fois le travail fini. Ce qui prouve bien que cet Ordre n’a qu’un rôle consultatif!

14 – nos amis Pédicures-Podologues en conflit eux-aussi avec leur Ordre depuis plus longtemps que nous, reçoivent à présent des lettres d’action en justice… Voilà à quoi il faudra s’attendre avec le nôtre! Restons solidaires et collectifs!

15 – une des missions que souhaite avoir l’Ordre est la prise en charge de la formation continue que tout à chacun a le droit. Encore une façon de s’enrichir sur notre dos: qui va décider quelles seront les entreprises qui pourront fournir cette formation (copinage, donnant-donnant, recettes pas claires…)? Restons vigilents!

16 – pour info: le terme de « retraités actifs » apparaissant dans le budget du CNOK s’expliquerait par le fait que chez les fonctionnaires, il est possible pendant 3 ans après la mise en retraite d’être rappelé (réquisition par exemple). Il peut aussi être expliqué par le fait que les retraités peuvent continuer à travailler en libéral par exemple.

17- à cette AG, nous avons eu la présence appréciable pour la première fois de 2 étudiants qui ont exprimés leurs craintes, leur vision différente du conflit. Ils ont détaillés leurs actions « neutres » au niveau de leur fédérations étudiantes et des IFMK. Selon leur dire, 11% d’entre eux ont été privés de leur stage en janvier/février, 16% le seront en mars/avril. ils craignent pour le DE en juin. Ils ont aussi interpellés le Ministère. D’après eux, selon un précédent (lequel?), il n’y aurait pas d’année supplémentaire à faire si des stages n’étaient pas validés???? Dans l’assistance, certains confrères leur demandent de se retourner contre leur IFMK pour remboursement partiel des études car contrats de formation non respectés, que leurs parents interpellent aussi les IFMK pour « rupture de contrat »…

18 – de nouveaux types d’action ont été votés:

    * MARDI 11 MARS: JOURNEE D’ACTION NATIONALE. Un préavis de grève en Ile-de-France et sans doute au niveau national sera déposé pour aller MANIFESTER MASSIVEMENT DEVANT LE MINISTERE DE LA SANTE à 13h30. Les commodités seront fournis plus tard. Pour la Province, il est demandé d’aller manifester devant les DDASS et/ou les CDO. Les médias seront conviés… En effet, il faut maintenant se montrer, faire du bruit. En Province, des médias régionaux relatent la grogne des kinés salariés, c’est très bien! Il faut continuer. Bientôt les Municipales, interpelez vos futurs maires!!!

    * pour ceux qui le souhaitent ou le peuvent, une action « secrète » sera faite le jeudi 28 février, légale évidemment. RDV à Opéra à 13h30. 15 personnes minimum sont demandées…

    * le 5 avril ont lieu les Entretiens de la Masso-Kinésithérapie à l’Hôpital Européen Georges-Pompidou (ex-entretiens de Bichat). Si vous avez des idées d’interventions…

    * si vous êtes informés de rencontres professionnelles, salons, manifestions quelconques, visites ministérielles, etc… informez tout le monde!

Voilà pour ce long résumé, prochaine AG de l’AP-HP: mardi 15 avril.


CELA PEUT IL BOUGER ?

 Compte rendu non officiel d’une rencontre entre le DRH de Garches et ses MK;

Lors de cette réunion, étaient présents Mr M., DRH, et Mme J., son adjointe, ainsi que 7 kinés représentants les 6 services de rééducation de Garches (Brézin 3 et 4, Letulle 3, Letulle Chirurgie, Netter et Widal).

- Mr M. nous rappelle que selon la loi nous devons tous nous inscrire (position de l’APHP lors d’une réunion avec l’Intersyndicale ayant eu lieu en décembre). Il dit nous comprendre car il trouve aberrant le montant de la cotisation. Il a demandé si l’inscription était distincte de la cotisation. Nous lui avons répondu que normalement selon ces mêmes textes de loi elles l’étaient, mais que diverses relances stipulent le contraire. Les lettres de relance reçues cette semaine ainsi que celle agressive concernant un kiné lui ont été remises: pour lui, ce n’est que « du bluff » et de la « pression ». Des photocopies lui seront adressées. Ces lettres n’ont pas été reçues par tous, il semblerait qu’à Garches, les Cadres et certains kinés sont concernés… alors que dans d’autres établissements c’est différent. Mr M. trouve la mise en place de cet Ordre très incompréhensive et négative. Cela promet pour l’Ordre des Infirmiers…

- Le problème d’enregistrement du DE de certains kinés (espagnols en particulier et les nouveaux diplômés) dans les DRASS a été évoqué. Le principe de la gratuité de cet enregistrement afin d’avoir un numéro ADELI est confirmé. Mr M. compte se renseigner à la DRASS, car cela pose effectivement de graves problèmes de recrutement de kinés salariés.

- Il nous propose afin de garantir notre bonne foi et notre bonne volonté de demander en accusé de réception aux CDO de nous inscrire sans payer. Si refus de leur part, ils nous mettent d’office dans l’illégalité et l’APHP pourrait se retourner contre eux. Nous lui avons signalé en retour que le fait de s’inscrire entraine de facto la possibilité d’action de recouvrement de la cotisation… (cette proposition sera évoquée lors de l’AG de l’APHP du 19/02/08 à l’Hôtel-Dieu)

- Il nous a demandé ce qu’en pense notre Ministère de tutelle. Nous lui avons répondu que pour le moment rien ne se passait. Nous comptons profiter de la venue de Mme la Ministre Roselyne Bachelot dans l’établissement (pour rencontrer des Associations) lundi prochain pour lui remettre des lettres de doléances et l’informer de la problématique que rencontre la profession avec un Ordre qui ne nous écoute pas, malgré les pétitions, rencontre avec le CDO 92, manifs diverses, suspension de l’encadrement de étudiants… Il va demandé d’inclure dans le planning de la visite de la Ministre une rencontre avec nous. Il propose si cela n’était pas possible de rencontrer ses collaborateurs.

- Mr M. pense que cette suspension de l’encadrement des stagiaires est « illégale » car cela est considéré comme une  »grève perlée » concernant nos missions de service publique. Nous lui répondons que pour l’instant nous sommes en exercice illégale… et que cela concerne de nombreux services de l’APHP et hors APHP. Ce mouvement est national. Il lui a été précisé que ce mouvement concernait maintenant 100% des effectifs de Garches. il le déplore car touche de futurs kinés pouvant être embauchés à l’APHP… Nous lui rétorquons que 80% des futurs diplômés choisissent le secteur libéral… sans doute en raison de salaires très bas…

- Il lui a été demandé si la cotisation pouvait être prise en charge par l’Institution. Une réponse négative a été faite pour le moment car on attend la décision du Ministère du Budget. Mais il nous faut pas trop y croire…

- Pour terminer, il lui a été demandé ce qui se passerait au 1er avril (fin du 1er trimestre que la DRH de l’APHP avait consenti afin de nous régulariser) si rien ne se décantait. Il a répondu que notre employeur ne compte pas nous empêcher de travailler car cela ne concerne pas nos compétences, qu’il ne pouvait pas nous « renvoyer », qu’il y avait de grands problèmes de recrutement, et de nombreux postes vacants à pourvoir dans toute l’APHP… Mais que c’était son devoir de nous rappeler de nous régulariser.

A la fin de la séance, après le départ de la DRH, nous nous sommes réunis afin de préparer le contenu des lettres à remettre à Mme Bachelot. Si certains ont des idées, faites-les connaitre. Nous nous réunirons lundi à 12h30 pour les paufiner avant l’arrivée de la Ministre. Le principe d’une lettre ouverte a été convenu afin d’en faire profiter les médias qui l’accompagnera.


DES NOUVELLES DE L’APHP

DES NOUVELLES DE L'APHP dans NOUVELLES DE L' APHP pdf invitation20cdomk20921.pdf

Je vous transmets un mail que j’ai reçu de Paris concernant la dernière assemblée générale qui a eu lieu le 15 janvier 2008

Je vous transmets en pièce jointe une invitation du cdomk 92 pour l’organisation de leur siège si quelques amis parisiens voulaient partager des petits fours qui seraient gratuits. Profitez cela ne va pas durer…….

COMPTE RENDU AG DE L’APHP DU 15/01/08

  

  

Comme pour la dernière fois, je vous fais un CR de l’AG de l’APHP du 15/01/08, bien qu’un CR officiel de l’Intersyndicale vous sera transmis ultérieurement.

- Tout d’abord, une précision importante doit être signalée: le terme de »grève » est inapproprié car faire une grève perlée (concernant  une partie d’un tout) est illégale. Il a été demandé de dire plutôt Mouvement de refus d’encadrer des étudiants (MREE). Expression plus appropriée juridiquement, ne pouvant pas être attaquée! En tant que fonctionnaire hospitalier, l’agent a 3 missions: le soin, la recherche et la formation. Cette dernière regroupe 2 versants: la formation continue à laquelle tout agent y a droit, et la formation d’autrui (étudiants, infirmières, aides-soignantes, etc…).  Il a été dit que la législation est floue sur l’éventuelle obligation d’encadrer les étudiants… de plus, nous sommes en exercice illégal…

- Un recensement quotidien par les DRH des hôpitaux de l’APHP est pratiqué afin d’examiner au jour le jour l’ampleur du mouvement! Au 15/01 à 14h, voici la liste des hôpitaux avec le pourcentage et le nombres de kinés suivant le MREE (liste qui a été corrigée par les intervenants représentant la quasi-totalité des hôpitaux APHP):

   

    * Albert Chenevier                                                = 76.92%   (20/26)

    * Ambroise Paré                                                   = 100%       (12/12)

    * Antoine Béclère                                                  = 83.33%     (5/6) (présence d’un stagiaire en allocation-étude)

    * Trousseau                                                          =  83.33%      (10/12)

    * Avicenne                                                            = 100%       (8/8)

    * Beaujon                                                              =  0%           (0/16)

    * Berck                 = non transmis (solidaires mais prenant stagiaires, isolé et menacé de ne plus avoir de stagiaires si ils suivent le MREE!)

    * Bicêtre                                                                = 78.25%       (18/23)

    * Bichat-Claude Bernard                                        = 100%    (31/31)

    * Bretonneau                                                          = 66.67%        (2/3)

    * Broca/Roche/Collegiale                                        = 0%       (0/10)

    * Charles foix-J.Rostand                                         = 100%     (?)

    * Charles Richet            = non transmis

    * Cochin -SVP                                                       = 68.97%     (20/29) 

    * Corenthin Celton                                                  = 100%        (20/20) 

    * Emile Roux             = non transmis

    * Georges Clemenceau                                            = 0%        (0/9)

    * HEGP-Broussais                                                 = 100%       (25/25)

    * Hendaye                                                              = 100%         (6/6) 

    * Henri Mondor                                                     = 100%         (16/16) 

    * Hotel-Dieu                                                           = 50%           (5/10)

    * Jean Verdier                                                         = 0%             (0/5)

    * Joffre-Dupuytren       = non transmis

    * Lariboisière                                                           = 0% (Le Cadre Sup est contre le MREE…)    (0/41)

    * Louis Mourier             = non transmis

    * Necker-Enfants Malades                                       = 100%       (16/16)

    * Paul Brousse                                                         = 100%                (9/12)

    * Pitié-Salpétrière                                                    = 100% (le Cadre est pour…)     (73/73)

    * Raymond Poincaré                                               = 40%                     (24/52)

    * René Muret-Bigottini    = non transmis       

    * Robert Debré                                                        = 50% (malgré le forcing de Mr Evenou, Cadre….)     (8/17) 

    * Rothschild                                                            = 100%              (19/19) 

    * Saint Antoine                                                         = 0%                  (0/13) 

    * Saint Louis                                                            = 100%               (10/10)

    * Ste Perine-Ch Lagache                                         = 100%           (10/10)

    * San Salvadour               = non transmis

    * Tenon                                                                   = 100%              (8/8)

    * Vaugirard G. Pallez                                                = 100%              (0/8)

    * Villemin- Paul Doumer                                            = 0%                  (0/3)

Ceci n’est qu’un aperçu, les chiffres pouvant changer tous les jours. C’est pourquoi il a été demandé d’être vigilent et de poursuivre le MREE. Pour les services à 0%, des délégations syndicales se rendront pour informer et expliquer les raisons de ce mouvement. Ces recensements journaliers permettent aux DRH de suivre le mouvement et de voir si ça prend de l’ampleur ou non… Si des pressions sont faites sur les agents, prévenir immédiatement les Syndicats (sanctions disciplinaires avec blâme, etc.. les menaces fusent pour intimider comme c’est déjà le cas à Ambroise Paré).

- Il n’y a pas que Paris, la Province aussi suit le MREE: Marseille, Nantes, Lyon, Kerpap, Rosckoff (en mars), Grenoble (en attente de menaces sur des salariés)… Il a été signalé que maintenant que le mouvement a très bien débuté (ça ne fait qu’une semaine) à Paris (APHP et établissement de la FPH), il est souhaitable qu’il devienne national afin de montrer la détermination des kinés salariés sur tout le territoire! La Province est invité à amplifier le mouvement.

- Il a été signalé un problème grave concernant les conventions de stages dans de nombreux hôpitaux de l’APHP. En effet, certaines sont illégales car n’ayant pas reçu l’autorisation signée du Directeur d’établissement, étant seulement entérinées par les cadres et les directeurs d’IFMK… Une vérification est en train de se faire!

- Il a été rappelé de ne pas répondre aux demandes des DRASS concernant le DE. Autre rappel: étant en exercice illégal, il y aura problème de jury…

- Notez que ce mouvement va s’inscrire dans la durée (comme en 1988) car le Ministère, le Directeur Général de l’APHP et DRASS se renvoient la balle… Le Ministère attend de voir l’ampleur du mouvement. Le DG de l’APHP fait la sourde oreille pour le moment malgré les demandes incessantes des Syndicats pour une rencontre. Voilà comme sont considérés les kinés de l’APHP!

- Les IFMK alertent continuellement l’APHP…

- Une lettre type va vous être envoyée pour la transmettre aux élus (maires avec les éléctions qui arrivent, députés, sénateurs). Faut qu’on soit nombreux à le faire!!!

- Manif devant le Ministère quand un RDV aura lieu avec les Syndicats

- Continuation du refus de s’inscrire et de cotiser

- Alerter les médias (dont certaines presses font barrage..)

- mot d’ordre rassembleur:  COTISATION NON OBLIGATOIRE POUR LES SALARIES EN GENERAL (il y en avait qui refuse l’Ordre, d’autres la cotisation, et d’autres pour une baisse de celle-ci, cela faisait désordre…!)

- Reprendre contact avec le COSAL (association d’avocats)

- Enfin, il paraitrait qu’au niveau européen, on tend vers la suppression des Ordres dans l’UE! A suivre et à vérifier…

Voilà pour ce CR. Prochaine AG le mardi 19 février.

L. P.

NB: il n’y avait aucun représentant des étudiants (comme la Fédération Nationale des Etudiants Kinés) alors qu’ils étaient conviés… dommage.

  

 


LA TREVE DE NOEL

Je profite de ce blog pour souhaiter à tous mes collegues Masseur Kinésithérapeutes de Bonnes Fêtes de Noel et une Bonne Fin d’Année 2007.

Comme je ne suis pas rancunier je transmets ces voeux à nos représentants de l’Ordre qu’ils soient départementaux, régionaux et nationaux; tout en espérant qu’ en cette fin d’année ils vont enfin ouvrir les yeux et comprendre que si le mouvement de protestation est si grand c’est qu’il en va un peu de leur responsabilité.

A EUX DE SE REMETTRE EN QUESTION !!!!!!!

 

JOYEUX NOEL A TOUS

PS les émissions reprendront à partir du 27 Décembre


ON NOUS ECRIT DE LA CAPITALE

Bonjour à tous,

Bien que bientôt nous aurons un CR de cette AG plus fourni, je vous informe ce qui a été dit et décidé lors de cette AG.

Tout d’abord, le mouvement d’action concernant le boycott de l’encadrement des stagiaires a été confirmé: il débutera le 7/01/08 (retour des vacances de Noël). Sur les 38 hôpitaux constituant l’APHP, 21 soutiennent à fond ce mouvement, d’autres attendent l’ampleur de ce lui-ci pour se décider, et certains sont contre pour le moment. Parmis ceux qui feront grève: Ambroise Paré, Corenthin Celton, Paul Brousse, Bretonneau, La Pitié-Salpétrière (le service de rééducation à 100%, le service d’orthopédie à 50%), Raymond Poincaré (100% pour le service d’orthopédie, pour les autres services ils décideront), Cochin, Avicennes, Lariboisière, Georges Pompidou, Antoine Béclère, Bichat, Rothschild, Vaugirard… (liste non exhaustive). Ainsi que des établissements publics à buts non-lucratifs comme la Croix-Saint-Simon, Léopold Belan, Foch… (idem).

Le préavis de grève va être déposé par l’Intersyndicale cette semaine. Une lettre sera envoyée au Ministère, à la Direction Générale de l’APHP, aux Directeurs d’Etabissements, aux Directeurs des IFMK… Ce préavis est national, les hôpitaux de Province et établissements de rééducation étant eux aussi concernés par ce mouvement d’action. Il a été demandé que les services concernés par le mouvement préviennent rapidement les IFMK des stagiaires prévus en janvier.

Il a été confirmé que toute personne voulant suivre le mouvement d’action est libre de le faire, un document des syndicats sera communiqué dans les services, où chacun pourra indiquer si il est gréviste.

Il a été aussi décidé à la majorité des votes que l’on ne réponde pas aux courriers des DRASS concernant la mise en place du DE, afin que celles-ci réagissent et interpellent le Ministère.

Il a été aussi question de l’exercice illégale de la kinésithérapie. En ce moment, dans le 92, l’Ordre essaie d’intimider les directeurs d’établissements en les menaçant de complicité s’ils continuent d’autoriser les kinés non-inscrits d’excercer! Il a été dit que le fait d’être en exercice illégale mettait en difficulté le passage du DE, la prise en charge des stagiaires et des patients. Il a été confirmé par les syndicats que tant que la direction ne faisait rien pour nous empêcher d’excercer, nous continuerons de soigner nos patients!

La non-inscription et la non-cotisation restent d’actualité (préavis de grève toujours en cours puisqu’à durée illimitée).

Il a été question de médiatiser ce mouvement.

Il a été rapporté le document ci-joint concernant le budget prévisionnel voté par le CNOK et le montant des futures cotisations 2008, vous allez être désagréablement surpris…! Ils ne nous ont vraiment pas écoutés…

Il a été rapporté que le Président du Conseil Départemental du 92 avait signalé à l’Intersyndicale que Raymond Poincaré s’était rallié à l’Ordre!!! Ce qui est absolument faux! Toutes manoeuvres déstabilisatrices sont bonnes de leur part!

Voici sommairement ce qui a été dit et décidé.

Lionel PEFOURQUE


Un problème de copier coller

Je vous redonne ( ou plutôt j’essaie…….) le texte intégral de l’AG. L’ informatique c’est bête comme chou mais moi il y a des moments oû cela me rend un peu chêvre

Compte rendu de l’AG intersyndicale du 8 /11/2007 qui se tenait à Jussieu.

 

Etaient présents les représentants de 18 établissements de l’AP-HP – pour R. Poincaré : Lionel PEFOURQUE (Letulle) et Nicolas VEDRENNE (pôle pédiatrique) – les représentants de Sud santé, CGT et CFDT, le représentant de « Ordre en désordre » ( les Kinés libéraux du 93 en conflit avec l’ordre)… et peut-être une taupe de l’ordre ? L’absence de représentants de la Coordination des kinés Salariés a été signalée mais elle est due à un problème de transport/emploi du temps.

 

Premier constat, nous étions moins nombreux qu’à la première AG. Ceci s’explique du fait de la date (retour de vacances) et par un souci de mailing list. En effet de nombreux message de convocation à l’AG ont été renvoyés comme adresse interdite. En clair, certains hôpitaux et/ou services bloquent les informations à leurs kinés.

Néanmoins, tous les participants sont unanimes pour poursuivre la grève administrative consistant à la non-inscription et la non-cotisation à l’Ordre.

De plus tous sont d’accord pour dire que cette attitude est trop passive et que les kinés salariés doivent organiser d’autres actions pour se faire entendre si nous voulons avoir gain de cause. Il nous faut un moyen de pression.

Trois axes sont ressortis :

- La voie « judiciaire et administrative » :

Certains hôpitaux, comme la Pitié-Salpêtrière estiment que les élections peuvent-être invalidées car dans leur établissement moins de 20% des MK ont reçu les documents pour voter.

Les kinés libéraux ont été contactés par un syndicat d’avocats (le COSAL) en lutte contre leur propre ordre qui connaissent bien ces sujets et qui serait près à nous aider. Entre autre il nous a été dit que l’indemnité journalière de 540€ serait illégale.

Autre point, le code de déontologie de l’ordre n’est toujours pas paru au J.O. Alors qu’à la mi-novembre débute les candidatures pour les Chambres Régionales Disciplinaires.

Petits Rappels : 9 % des MK salariés sont inscrits à l’ordre et 50 % seulement des libéraux dont une bonne partie (selon le kiné libéral présent) par peur de représailles, cependant aucune relance ni de menace personnelle n’ont été faites pour l’instant aux MK libéraux non-inscrit. Il est à noter aussi que de nombreux kinés salariés (principalement dans d’autres régions que l’IDF ) n’ont toujours pas reçu les documents d’inscriptions.

- La grève du Gilda et du PMSI :

Proposée par certain hôpitaux pour faire une pression financière sur les directions, qui du coup mettrait elles mêmes la pression sur la direction générale qui, elle, a plus de pouvoir au niveau du ministère. D’autres estiment que cette action est à « double tranchant » car elle mettrait l’hôpital/service en difficultés notamment financière et de recrutement et qu’il vaut mieux avoir les directions avec nous que contre nous. D’autant plus que les actes côtés en SSR ne sont pas encore dans la T2A. (prévu pour 2008)

D’autres estiment même que ça arrangerait certaines directions qui auront du fait la possibilité de geler/diminuer les effectifs de MK dans leur établissement.

Il en est ressorti de cette discussion que les hôpitaux n’étaient pas le meilleur levier pour faire bouger les lignes rapidement. Mais cette voie de la grève de la cotation des actes n’est pas négligée.

- La grève de l’encadrement des stagiaires.

C’est la proposition la plus débattue. D’un côté ceux qui ne veulent pas « prendre en otage les élèves » qui sont déjà assez dans la galère (montant de la scolarité, difficulté de trouver des stages, inégalité des écoles à ces sujets ), ils notent aussi la positions délicates des MK salariés qui enseignent dans les IFMK et qui feraient la grève de l’encadrement dans leur établissement. De plus ils estiment que cette proposition est inégale du fait que certains étudiants n’auront pas de stage, et alors que ceux qui seront accueillis dans les centres privés qui ne suivraient pas le mouvement pourraient avoir leur stage validé.

De l’autre, les service/hôpitaux qui veulent faire pression sur les écoles et surtout leur direction. Ils estiment d’une part qu’il participe activement et bénévolement à la formation de leurs futurs collègues (50 % de la formation étant effectuée en stage), et d’autre part que ces même futurs collègues ne les rejoindraient qu’à de très rares cas. De plus il est noté que tous les directeurs d’IFMK sont pro-Ordre (certains organisent même des cours spécifiques) et que les principaux formateurs de législation sont des conseillers de l’Ordre. Les pro-grève d’encadrement des stagiaires estiment qu’il y a du bourrage de crâne fait aux élèves (à voir la position de la FNEK – Fédération Nationale des Etudiants Kinés – sur le sujet ) et que tous les buts de l’Ordre ne sont pas donnés, par exemple le libre choix du lieu d’installation qui risque d’être remis en cause, ou le problème des écoles d’ostéopathie qui forment les ni-ni et qui eux n’ont d’ordre à recevoir de personne, etc… Nous nous devons d’expliquer nos points de vus au étudiants afin qu’ils puissent faire leur propre opinion. Sachant que le but n’est pas de renvoyer les étudiants actuellement en stage chez eux, mais de montrer ce qu’on peut faire! C’est une menace que les directeurs d’IFMK doivent prendre au sérieux, sachant que les kinés salariés n’hésiteront pas à motiver les étudiants et leurs parents afin qu’ils demandent à leurs Instituts le remboursement d’une partie des frais de scolarité engagés.

En conclusion, il semble que la menace de cette action serait la plus efficace à court terme, car tous les représentants présents à l’AG sont conscients des liens proches qui existent entre les directeurs d’IFMK et le CNOK, et que cette action ne peut être sanctionnée d’aucune sorte.

De plus entre prendre en otage les patients ou les étudiants le choix semble évident. Et les établissements qui sont par principe opposés à cette action, par exemple Broca, suivront le mouvement si une grosse majorité des établissements la décide. Le but étant aussi d’engrainer les établissements hors APHP à en faire de même.

EN CONCLUSION

 

Voici dans les grandes lignes ce qui a été décidé pour la suite de la résistance à l'Ordre:
  
 - un rendez-vous au Ministère de la Santé va être pris par l’Intersyndical (date non précisée) 

  

- renforcement des contacts avec la coordination des kinés salariés, notamment en province. 
Chaque kiné salarié doit promouvoir notre action auprès de ses connaissances 
 (kinés libéraux, médecins, amis, journalistes, patients)
 
- la poursuite de la grève administrative datant de juin dernier concernant la non-inscription et la non-cotisation à l'Ordre 

  

- Prise de contact avec les avocats pour nous aider à trouver des failles en vu d’une abrogation 
de la loi ou au moins pour obtenir la non-obligation d’inscription/cotisation.
 
- une lettre explicative  et préventive reprenant toutes les revendications des salariés sera envoyée aux étudiants et aux IFMK. Les kinés au sein de leur service doivent discuter, avec leurs futurs collègues, de l’Ordre.
 
- si les négociations ne s'ouvrent pas avec les instances de l'Ordre et qu'elles n'aboutissent pas: grève dès le 1er janvier 2008 de l'encadrement des stagiaires sur l'ensemble des Hôpitaux de l'AP-HP et de Province  (sur une durée qui est encore à déterminer). 

  

- En attendant chaque établissement/service par l’intermédiaire de leurs représentants
   doivent faire remonter au plus vite à l’Intersyndicale et aux autres établissements 
   les positions des uns et des autres sur l’action de la grève de l’encadrement. 

  

- une prochaine AG est décidée pour la mi-décembre (le 17 ou le 18), la date et le lieu définitifs 
est en cours de décision. 

  

POUR RAYMOND POINCARE 

  

 Pour cela, veuillez nous transmettre vos avis et le pourcentage dans chaque service
 correspondant aux effectifs susceptibles de faire grève, afin de transmettre
 les statistiques à l’Intersyndicale et aux autres établissement pour les encourager 
à nous suivre. 

  

De plus nous sommes à votre disposition pour plus d’explication. 

  

Enfin à la suite de la lettre et la pétition que nous avions adressées à l’Ordre. 
Le Conseil Départemental du 92 se propose de nous rencontrer avec la présence 
de M.EVENOU. Nous leur avons proposé les dates du 19 et/ou 27 novembre 2007.
 Muriel PELTIER (Netter) est en attente de leur réponse. 

  

  

Adresses  à consulter  pour se tenir au courant et en savoir plus : 

 

http://ordreendesordre.unblog.fr/
  

http://contreordredeskines.unblog.fr/ 

www.cosal.net
  

http://www.fnek.org/ 

 

Lionel PEFOURQUE Nicolas VEDRENNE

ionelpefourque@yahoo.fr nicolas.vedrenne@rpc.aphp.fr

 


CELA FAISAIT LONGTEMPS

Cela fait quelques mois que je ne m’étais pas occupé de ce blog. Un peu de lassitude, des vacances etc…. et voilà le temps passe

Bon nous ne sommes pas là pour que je vous tienne au courant de mes états d’ames je voulais juste porter à votre connaissance le compte rendu d’ une AG qui a lieu dans un lieu que je tiendrais secret ( sachez juste que c’est la capitale de la France)

C’est aussi pour montrer à tout le monde que nous ne sommes pas seuls à nous opposer à nos soi-disants représentants et que des grands sites se positionnent.

Ce qui m’a réveillé c’est la réunion que nous avons eu avec le CDOMK du 33 pour nous présenté le conseil régional. Il y a eu des propos qui ont été tenus et qui dépassaient l’entendement et des menaces qui n’étaient pas voilées du tout. J’essaierai de faire un rapide résumé dans le prochain texte. Je me suis aperçu à ce moment là ( mais n’en étais pas persuadé ….) que on ne faisait aucun cas des salariés et que nous étions une partie vraiment négligeable de leur dispositif.

Je vous fait passer donc le compte rendu de l’ AG. Il y a quelques réflexions interressantes. A vous de vous exprimer sur ces points.

Compte rendu de l’AG intersyndicale du 8 /11/2007 qui se tenait à Jussieu.

 

Etaient présents les représentants de 18 établissements de l’AP-HP – pour R. Poincaré : Lionel PEFOURQUE (Letulle) et Nicolas VEDRENNE (pôle pédiatrique) – les représentants de Sud santé, CGT et CFDT, le représentant de « Ordre en désordre » ( les Kinés libéraux du 93 en conflit avec l’ordre)… et peut-être une taupe de l’ordre ? L’absence de représentants de la Coordination des kinés Salariés a été signalée mais elle est due à un problème de transport/emploi du temps.

 

Premier constat, nous étions moins nombreux qu’à la première AG. Ceci s’explique du fait de la date (retour de vacances) et par un souci de mailing list. En effet de nombreux message de convocation à l’AG ont été renvoyés comme adresse interdite. En clair, certains hôpitaux et/ou services bloquent les informations à leurs kinés.

Néanmoins, tous les participants sont unanimes pour poursuivre la grève administrative consistant à la non-inscription et la non-cotisation à l’Ordre.

De plus tous sont d’accord pour dire que cette attitude est trop passive et que les kinés salariés doivent organiser d’autres actions pour se faire entendre si nous voulons avoir gain de cause. Il nous faut un moyen de pression.

Trois axes sont ressortis :

- La voie « judiciaire et administrative » :

Certains hôpitaux, comme la Pitié-Salpêtrière estiment que les élections peuvent-être invalidées car dans leur établissement moins de 20% des MK ont reçu les documents pour voter.

Les kinés libéraux ont été contactés par un syndicat d’avocats (le COSAL) en lutte contre leur propre ordre qui connaissent bien ces sujets et qui serait près à nous aider. Entre autre il nous a été dit que l’indemnité journalière de 540€ serait illégale.

Autre point, le code de déontologie de l’ordre n’est toujours pas paru au J.O. Alors qu’à la mi-novembre débute les candidatures pour les Chambres Régionales Disciplinaires.

Petits Rappels : 9 % des MK salariés sont inscrits à l’ordre et 50 % seulement des libéraux dont une bonne partie (selon le kiné libéral présent) par peur de représailles, cependant aucune relance ni de menace personnelle n’ont été faites pour l’instant aux MK libéraux non-inscrit. Il est à noter aussi que de nombreux kinés salariés (principalement dans d’autres régions que l’IDF ) n’ont toujours pas reçu les documents d’inscriptions.

- La grève du Gilda et du PMSI :

Proposée par certain hôpitaux pour faire une pression financière sur les directions, qui du coup mettrait elles mêmes la pression sur la direction générale qui, elle, a plus de pouvoir au niveau du ministère. D’autres estiment que cette action est à « double tranchant » car elle mettrait l’hôpital/service en difficultés notamment financière et de recrutement et qu’il vaut mieux avoir les directions avec nous que contre nous. D’autant plus que les actes côtés en SSR ne sont pas encore dans la T2A. (prévu pour 2008)

D’autres estiment même que ça arrangerait certaines directions qui auront du fait la possibilité de geler/diminuer les effectifs de MK dans leur établissement.

Il en est ressorti de cette discussion que les hôpitaux n’étaient pas le meilleur levier pour faire bouger les lignes rapidement. Mais cette voie de la grève de la cotation des actes n’est pas négligée.

- La grève de l’encadrement des stagiaires.

C’est la proposition la plus débattue. D’un côté ceux qui ne veulent pas « prendre en otage les élèves » qui sont déjà assez dans la galère (montant de la scolarité, difficulté de trouver des stages, inégalité des écoles à ces sujets ), ils notent aussi la positions délicates des MK salariés qui enseignent dans les IFMK et qui feraient la grève de l’encadrement dans leur établissement. De plus ils estiment que cette proposition est inégale du fait que certains étudiants n’auront pas de stage, et alors que ceux qui seront accueillis dans les centres privés qui ne suivraient pas le mouvement pourraient avoir leur stage validé.

De l’autre, les service/hôpitaux qui veulent faire pression sur les écoles et surtout leur direction. Ils estiment d’une part qu’il participe activement et bénévolement à la formation de leurs futurs collègues (50 % de la formation étant effectuée en stage), et d’autre part que ces même futurs collègues ne les rejoindraient qu’à de très rares cas. De plus il est noté que tous les directeurs d’IFMK sont pro-Ordre (certains organisent même des cours spécifiques) et que les principaux formateurs de législation sont des conseillers de l’Ordre. Les pro-grève d’encadrement des stagiaires estiment qu’il y a du bourrage de crâne fait aux élèves (à voir la position de la FNEK – Fédération Nationale des Etudiants Kinés – sur le sujet ) et que tous les buts de l’Ordre ne sont pas donnés, par exemple le libre choix du lieu d’installation qui risque d’être remis en cause, ou le problème des écoles d’ostéopathie qui forment les ni-ni et qui eux n’ont d’ordre à recevoir de personne, etc… Nous nous devons d’expliquer nos points de vus au étudiants afin qu’ils puissent faire leur propre opinion. Sachant que le but n’est pas de renvoyer les étudiants actuellement en stage chez eux, mais de montrer ce qu’on peut faire! C’est une menace que les directeurs d’IFMK doivent prendre au sérieux, sachant que les kinés salariés n’hésiteront pas à motiver les étudiants et leurs parents afin qu’ils demandent à leurs Instituts le remboursement d’une partie des frais de scolarité engagés.

En conclusion, il semble que la menace de cette action serait la plus efficace à court terme, car tous les représentants présents à l’AG sont conscients des liens proches qui existent entre les directeurs d’IFMK et le CNOK, et que cette action ne peut être sanctionnée d’aucune sorte.

De plus entre prendre en otage les patients ou les étudiants le choix semble évident. Et les établissements qui sont par principe opposés à cette action, par exemple Broca, suivront le mouvement si une grosse majorité des établissements la décide. Le but étant aussi d’engrainer les établissements hors APHP à en faire de même.

EN CONCLUSION

 

Voici dans les grandes lignes ce qui a été décidé pour la suite de la résistance à l'Ordre:
  
 - un rendez-vous au Ministère de la Santé va être pris par l’Intersyndical (date non précisée) 

  

- renforcement des contacts avec la coordination des kinés salariés, notamment en province. Chaque kiné salarié doit promouvoir notre action auprès de ses connaissances (kinés libéraux, médecins, amis, journalistes, patients)
  
 - la poursuite de la grève administrative datant de juin dernier concernant la non-inscription et la non-cotisation à l'Ordre 

  

- Prise de contact avec les avocats pour nous aider à trouver des failles en vu d’une abrogation de la loi ou au moins pour obtenir la non-obligation d’inscription/cotisation.
  
 - une lettre explicative  et préventive reprenant toutes les revendications des salariés sera envoyée aux étudiants et aux IFMK. Les kinés au sein de leur service doivent discuter, avec leurs futurs collègues, de l’Ordre.
  
 - si les négociations ne s'ouvrent pas avec les instances de l'Ordre et qu'elles n'aboutissent pas: grève dès le 1er janvier 2008 de l'encadrement des stagiaires sur l'ensemble des Hôpitaux de l'AP-HP et de Province  (sur une durée qui est encore à déterminer). 

  

- En attendant chaque établissement/service par l’intermédiaire de leurs représentants doivent faire remonter au plus vite à l’Intersyndicale et aux autres établissements les positions des uns et des autres sur l’action de la grève de l’encadrement. 

  

- une prochaine AG est décidée pour la mi-décembre (le 17 ou le 18), la date et le lieu définitifs est en cours de décision. 

  

POUR RAYMOND POINCARE 

  

 Pour cela, veuillez nous transmettre vos avis et le pourcentage dans chaque service correspondant aux effectifs susceptibles de faire grève, afin de transmettre les statistiques à l’Intersyndicale et aux autres établissement pour les encourager à nous suivre. 

  

De plus nous sommes à votre disposition pour plus d’explication. 

  

Enfin à la suite de la lettre et la pétition que nous avions adressées à l’Ordre. Le Conseil Départemental du 92 se propose de nous rencontrer avec la présence de M.EVENOU. Nous leur avons proposé les dates du 19 et/ou 27 novembre 2007. Muriel PELTIER (Netter) est en attente de leur réponse. 

  

  

Adresses  à consulter  pour se tenir au courant et en savoir plus : 

 

http://ordreendesordre.unblog.fr/
  

http://contreordredeskines.unblog.fr/ 

www.cosal.net
  

http://infirmiere.blogs.liberation.fr/anne_perraut_soliveres/2007/10/boycotons-lordr.html#more
  

http://www.fnek.org/ 

 

Lionel PEFOURQUE Nicolas VEDRENNE

ionelpefourque@yahoo.fr nicolas.vedrenne@rpc.aphp.fr

 

Je vous laisse méditer et vous exprimer

Comme dirais le philosophe Schwarzenegger JE REVIENDRAIS ( j’espère juste que cela sera avant l’année prochaine)


Le blog d'une ado tro folle |
Hicham EL BAROUNI |
mon potin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Coup de Coeur d'Emilie
| actualite des environs
| animaux en voie de disparetion