contre l’ ordre des Masseurs Kinésithérapeutes


LA BARRE DES MILLE EST FRANCHIE

Aujourd’ hui nous avons dépassé le nombre de mille signatures pour la pétition de Bordeaux et si on y additionne celle de Grenoble nous avons dépassé les 1400 signatures.

Cela représente plus de 10% des masseurs kinésithérapeutes salariés et on peut considérer que cela est un franc succès. Et on ne compte que nos deux pétitions qui sont loin d’être les seules. Alors est ce que le CNOMK en tiendra compte à un moment? Est ce qu’il va nous considérer plus qu’il ne le fait en ce moment? J’en doute mais il faudra bien qu’il fasse un pas . Surtout que la grogne s’installe de plus en plus chez nos collègues libéraux mais cela n’est pas étonnant puisqu’ils viennent de recevoir leurs dossiers d’inscription. Et la pillule a l’air d’avoir du mal à passer!

De toute façon il faut rester mobiliser pour que l’on ait une chance de réussir dans notre entreprise.

Pour ceux qui ont parcouru la foire aux questions il y a un point qui me pose problème. Je voudrais savoir pourquoi quand on est un MK faisant une activité mixte salarié/libéral seule l’activité libérale est prise en compte? Ce qui fait que le collègue doit s’acquitter d’une cotisation de 300 Euros. Je ne trouve pas cela tellement juste!!!Et lui il va avoir du mal à dire non aux relances et autres menaces.

Bon enfin de toute façon déjà 300 euros c’est trop cher!!!!!

Maintenant il va falloir nous montrer et faire entendre notre voix et ce avant les deux réunions importantes du 30 mars et du 6 avril. Nous avons des idées mais si d’autres ont en « à votre clavier » et faites les partager.

QUE LA FORCE SOIT AVEC NOUS


DEUX DATES IMPORTANTES

DEUX DATES IMPORTANTES dans Non classé pdf foireauxquestionscnomk1.pdf

Lors de notre rencontre avec deux représentants du CDOMK de Gironde nous avons eu la confirmation de deux rendez vous importants qui vont avoir lieu dans les jours à venir

  • le 30 mars  les présidents de tous les CDOMK vont se retrouver à Paris à l’invitation du CNOMK
  • le 06 avril un élus salarié par CDOMK va lui aussi être « convié » au CNOMK

Il va sans dire que ces deux réunions risquent d’être très importante pour la suite. mais on peut se poser deux questions: ces deux réunions annoncent-elles une prise de conscience du CNOMK de l’ampleur de la protestation ( qui gagne aussi les MK libéraux )?ou au contraire sont elles une tentative de recadrage de la part du CNOMK?

Si la réponse à la première question est OUI alors je dis enfin c’est pas trop tôt et on pourra peut être avancer. Mais c’est la tentative de recadrage qui l’emporte on pourra dire qu’ils n’ont toujours rien compris et que cela est mauvais signe pour la suite.

C’est pourquoi on a deux semaines pour leur montrer que nous sommes solidaires, unis et déterminés à ne pas nous laisser faire et surtout si le boycott de la cotisation qui est toujours d’actualité peut présenter un risque pour nous ( plus on sera nombreux plus le risque est minime ) il présente pour le CNOMK un danger beaucoup plus grand parce que

  • soit ils peuvent se passer de nos cotisations et c’est la preuve qu’ils sont capables de réviser le budget
  • soit ils ne peuvent pas s’en passer et alors là en cas de boycott massif je leur souhaite bon courage…..

Messieurs du CNOMK la balle est dans votre camp.

Je vous mets en pièce jointe ce que j’ai trouvé sur le site du CNOMK cela s’appelle la foire aux questions. Il est vrai que en ce moment au CNOMK c’est un peu la foire et moi je me pose pas mal de questions


PREMIER APPEL A COTISATION

Nous avons eu connaissance de premiers appels a cotisation pour les salariés. Ils sont au moins au nombre de deux

  • un qui est proche de nous puisqu’il est à Bordeaux mais cela serait une erreur puisqu’il est encore répertorié comme MK libéral et en effet dans son appel à cotisation il n’est aucunement question de la cotisation due par les MK salariés
  • une ( ou plusieurs ) qui est située à Aix les Bains

Est ce que vous avez d’ autres exemples de ce style? est que certains d’entre vous ont reçu un appel à cotisation?

C’est maintenant que la vraie bataille commence et que nous devons rester unis

NOUS DISONS TOUJOURS NON A UNE COTISATION TROP ELEVEE ET NOUS NE LA PAIERONS PAS TANT QU’ELLE NE SERA PAS REVUE A LA BAISSE

QUE LA FORCE SOIT AVEC NOUS


DES NOUVELLES DE NOS COLLEGUES DE GRENOBLE

Nos collègues de Grenoble ont eu la chance de pouvoir rencontrer le CDOMK de l’Isère. Je dis la chance parce que cela fait quelques temps que nous essayons de rencontrer le CDOMK de Gironde et pour l’instant nos efforts n’ont eu aucun effet. Mais peut être sont ils trop occupés pour nous répondre et nous recevoir ou nos « élus « salariés qui pourtant appartiennent au même CHU que moi se sont perdus sur le site de l ‘ hopital ? En tout cas cette absence de rencontre n’est pas faute d’ avoir essayer!

Pour revenir à Grenoble dans le CDOMK de l’ Isère il y a messieurs DAVID et VAILLANT qui sont aussi au CNOMK cela explique peut être la tenue de cette réunion. Je vous mets ci joint le compte rendu de cette réunion que j’ ai copier/coller ( c’est la mode à priori au CNOMK et bien moi je fais pareil ) sur un blog ami dont je vais vous donner l’adresse: http://contreordredeskines.unblog.fr .

compte rendu de 2 MK salariés du CHU de Grenoble qui ont pu rencontrer Mrs DAVID et VAILLANT

Bonjour à tous.

Nous avons eu comme annoncé une réunion avec le Comité Départemental de l’Ordre lundi 05 Mars. Nous avons reprécisé que nous représentions les kinés du CHU de Grenoble opposés au paiement de la cotisation de l’ordre (et que nous ne remettions pas en question l’ordre des kinés); par contre on a précisé qu’au sein de ceux-ci, environ 30% étaient purement et simplement opposés à l’ordre. On a donc bien affirmé qu’on ne voulait pas payer la cotisation dans sa valeur actuelle, et nous avons présenté notre pétition et notre vote.A part un excusé, l’ordre de l’Isère était au grand complet, dont Mr David et Mr Vaillant

La réunion s’est déroulée avec calme et sans tension et sur un ton moins condescendant que la réunion d’information en Novembre au CHU.

Bref, nous avons été écoutés (entendus, c’est moins sûr).

On nous a bien précisé qu’actuellement: « rien n’est figé ».

Par contre la trésorière nous signale que « le budget est malheureusement exact », voire sous-coté.

Les représentants de l’ordre reconnaissent qu’ »on avance vers l’inconnu », mais ils proposent que l’on essaie quand même pour voir ce que çà donne et on ajustera avec du recul (sans doute l’année prochaine).

Nous a été présenté tout ce qui a été fait pour les salariés: le paiement peut-être fait en 3 fois, sur consultations individuelles ce paiement peut-être diminué si les salariés sont en activité partielle. Nous a été également présenté les avantages que l’ordre représenterait pour les salariés: validité des contrats, défense,…. De plus, le travail à faire pour l’enregistrement des salariés n’est pas anodin et aura un coût.

Il nous a été re-dit que « les revenus des libéraux n’étaient pas si élevés et que certains gagnaient bien moins que les salariés »(…).

La volonté de l’ordre n’est pas de faire un clivage libéraux/salariés.

Pas de précision quant à une éventuelle déductibilité (partielle,) de la cotisation pour les salariés.

Mr David a conclu du côté ordre:

-il affirme que les grands désaccords et différences entre salariés et ordre ont à son avis disparus.

-il affirme que « certains kinés salariés veulent être considérés comme les libéraux et veulent à ce titre payer la même somme que les libéraux « (!!!!!!!). Donc la cotisation est moindre pour les salariés( par rapport aux libéraux) mais pour l’instant (!!!!!);

-les gens qui sont contre l’ordre çà se comprend, mais pour l’ordre c’est un épiphénomène;

-il évoque des grandes envolées lyrique dans l’avenir de l’ordre;

-nous signale que c’est grâce à l’ordre ( et à notre désaccord) que nous nous sommes rassemblés (en partie certes!).

-de toute manières, « l’ordre a été décidé par l’Etat »!

Au final, à aucun moment il ne nous été dit que la baisse de la cotisation allait être étudiée. Nous avons de notre côté conclu en disant que nous ne paierons pas cette somme et que nous renverrons les questionnaires à leur réception sans les remplir.

Je vous rappelle que le montant est de 200 euros et que l’année prochaine il sera de 134 euros (pour 107 initialement annoncés).

En effet les 20% supplémentaires et exceptionnels de la première cotisation annoncés dans la circulaire n°1 ont visiblement été validés à titre…renouvelable et définitif!

Donc, on va bientôt recevoir la demande de paiement et un fiche informative et pour ceux qui on voté contre le paiement de la cotisation: confiez ces papiers aux kinés que l’on vous avait indiqué sans payer et sans rien remplir, on se charge de tout renvoyer à l’ordre.

Nous vous le rappelons: restons unis!

Au CHU de Bordeaux nous sommes tout à fait d’accord avec la position des MK de Grenoble et nous aurons la même attitude lors de la réception des dossiers d’inscription et des demandes de cotisation. Pour l’instant nous sommes comme ma soeur Anne nous ne voyons rien venir.Ne révons pas cela va bientôt arriver !!!!!!

C’EST A NOUS TOUS DE MONTRER NOTRE DETERMINATION ET DE REFUSER DE PAYER ET DE REMPLIR TOUT DOSSIER TANT QUE LA COTISATION NE SERA PAS REVUE A LA BAISSE.

QUE LA FORCE SOIT AVEC NOUS

 


QUELQUES NOUVELLES DE NOTRE PETITION

La pétition, que nous avons initiée au CHU de bordeaux, reçoit toujours un franc succès. Nous sommes pour l’instant à 960 signatures à ce jour et nous pouvons dire que cela est un nombre assez important. Surtout que notre pétition est loin d’être la seule et que dans nombre de région de France il y en d’autres qui ont circulé.

Pour l’instant malheusement cela n’a pas eu l’air de déclencher la moindre réaction de nos représentants. Leur attitude, tout en me surprenant un peu, me rappelle étrangement la petite statuette très connue avec les trois singes dont l’un ne voit rien, l’autre n’entend rien et le dernier ne dit rien. J’espère qu’ à un moment tout ce silence et cette indifférence vont se transformer en une écoute et un dialogue qui sera un peu plus ouvert et démocratique. Mais cela n’en prend pas la direction!

Parce qu’il faut être honnète, s’ils font la même chose quand il faudra « défendre » la profession ( personnellement je ne me sens attaquer par personne) nous risquons d’ avoir quelques surprises. Il serait temps qu’ils prennent conscience que décider de notre sort sans même nous écouter va poser un problème à chaque décision un peu litigieuse

Il faut quand même leur reconnaître un chose: ils ont réussi à fédérer une profession dans un mouvement alors que j’avais plutôt tendance à penser que nous étions un peu individualiste. Et pourquoi ne pas transformer l’essai en faisant évoluer ce mouvement de protestation vers un mouvement de propositions ?

Au CHU de BORDEAUX nous sommes par exemple extrèmement en colère contre nos soi disant représentants départementaux qui , bien que trois d’entre eux appartiennent au CHU, n’ont jamais, et je dis bien jamais , chercher à nous rencontrer que cela soit officiellement ou officieusement. Nous jugeons honteux cette attitude alors que depuis le dernier trimestre de l’année 2006 cela bougeait assez fort. Dans quelques temps, au renouvellement d’une partie du conseil, nous serons quelques uns à nous en rappeller. C’est pourquoi nous allons proposer que quelques collègues, qui auront la confiance d’une majorité d’entre nous, se présentent aux élections parce que comme cela, même si il est impossible de se faire entendre, nous aurons quand même la possibilité d’être informé. Certains diront que nous voulons rentrer dans le système c’est peut être vrai, mais comme ce système a été créé nous pensons qu’il vaut mieux être informé de ce qui nous arrive qu’attendre patiemment que des textes apparaissent sans qu’ ils nous soient possible de réagir ( et si en plus nous touchons les indemnités dont nous avons eu connaissance, je suis prêt à me présenter dans plusieurs départements du pays…….)

Nous pensons que, dans tous les départements où vous trouvez que vos représentants n’ont pas été à la hauteur, il serait possible d’avoir la même réaction.

Au fait toujours pas de nouvelles de la cotisation et des dossiers d’inscription à l’ordre!! Comme le proverbe dit: » Pas de nouvelles . Eh ben! pas de nouvelles! » Une question me turlupine EST CE QUE L’UN D’ENTRE VOUS A RECU SOIT UN APPEL A COTISATION SOIT LE DOSSIER A REMPLIR?

ICI A BORDEAUX C’EST TOUJOURS LA MEME CHOSE NOUS REFUSONS SOIT DE PAYER SOIT DE REMPLIR CE DOSSIER TANT QUE LA COTISATION NE SERA PAS REVUE A LA BAISSE

QUE LA FORCE SOIT AVEC NOUS


Allez faire un tour sur le site du CDOMK du Gard

Le temps s’approche où il va falloir nous montrer solide. Les premières appels à cotisation vont commencer à arriver dans nos petites boites à lettres. Déjà sur certains sites de conseils départementaux (le gard pour ne pas le citer entre autre) les premiers dossiers complets sont mis en ligne. Il est sûr que nous allons en fournir du renseignement enfin plutôt nous pourrions en fournir du renseignement si nous avions l’intention de remplir ce formulaire.

Parce qu’il est évident que si l’on donne tous les renseignements cela va être plus facile pour récupérer les cotisations. Et comme à priori il n’y a pour l’instant aucun signe venant du CNOMK nous annonçant une quelconque baisse de la cotisation ……

Le CNOMK a beau jeu de dire que cela ne fait que 11,11 par mois mais si je me prends en exemple ( bon d’accord ce n’est pas toujours le meilleur!!!!!)

je suis diplomé depuis 1989 et je travaille dans la fonction publique avec l’échelon 4 dans la classe supérieur  ce qui me fait un salaire brut de 2204 Euros par mois. Mais évidemment je ne touche pas le brut donc en net cela me fait 2041 Euros. Il faut rajouter à cela la prime de fin d’année qui est d’à peu près 2000 Euros. Ce qui me fait un salaire de 2207 Euros prime comprise.

Comme vous voyez je suis bien loti avec un échelon assez élevé et donc un salaire , qui même si je le trouve faiblard ( par moment j’aurai préféré être joueur de foot…. mais non je plaisante), est dans le tiers supérieur de ma catégorie.

Et bien si l’on fait le calcul 11,11 cela fait à quelques centimes près 0,5% de mon salaire mensuel. Et ces 0,5% représentent une grosse partie de ce que m’a accordé le gouvernement comme augmentation pour l’année qui vient.

Alors permettez moi de vous dire que d’un côté je trouve que ce n’est pas assez et de l’autre c’est trop ( je ne vous donnerai pas la solution à vous de trouver)

Et , comme je le disais plus haut je suis privilegié, mais beaucoup de mes collègues salariés ont un salaire plus faible que le mien et, quoiqu’en dise le CNOMK, loin d’être du même niveau que les MK libéraux. Je rappelle que les premiers à avoir fait cette comparaison c’est le CNOMK dans ces premières ( pourquoi premières de toute façon les autres c’etaient les mêmes ) lettres cherchant à nous expliquer le pourquoi du comment une telle cotisation.

Moi je reste convaincu que peut être un jour ils vont avoir une illumination et que nous allons avoir une surprise ( pourvu que cela ne soit pas les huissiers…..). De toute façon nous allons tout faire pour cela .

Nous avons décidé d’écrire aussi à notre Directeur pour lui annoncer notre détermination et notre refus de payer cette cotisation tant qu’elle ne sera pas revue à la baisse. Et surtout lui faire part du risque qu’il y aurait de se retrouver sans aucun MK à l’hopital parce qu’ils n’auraient plus le droit d’exercer puisqu’ils n’auraient pas verser leur « dîme » à l’ordre. Cette idée n’est pas de nous elle nous a été soufflé par une collègue de BREST et comme nous l’avons trouvé excellente nous l’avons imitée.

Comme vous le voyez nous avons changé le décor du blog il parâit que cela n’était pas lisible ( moi j’aimais bien le côté star war ) maintenant pour « affronter  » les jours qui viennent nous avons préféré un petit côté zen.

A BORDEAUX NOUS AVONS CONVENU DE NE PAS REMPLIR LES DOSSIERS D’INSCRIPTION A L’ORDRE TANT QUE LA COTISATION NE SERA PAS REVUE A LA BAISSE

QUE LA FORCE SOIT AVEC NOUS

 

 


Lettre à monsieur EVENOU

Nous avons envoyé aujourd’hui un courrier à mr Evenou en réponse aux nombreux courriers qu’il nous a fait parvenir Pour lui répondre nous avons pris exemple sur lui en utilisant la célèbre méthode du copier/coller

Il n’y a pas de raison qu’il soit le seul à s’en servir. Nous n’attendons pas franchement de réponse à cette lettre mais depuis le temps que l’on voulait lui écrire cela fait un bien fou

                                                                                                  Mercredi 14 février 2007

    

                                                                                 Monsieur

  

                        Nous avons bien reçu votre lettre « réponse » à notre courrier accompagnant notre pétition et qui n’est en fait qu’une copie des différents courriers que vous avez envoyé jusqu’ici ( daté du 11 /12/06 et du 22/01/07 ).

                        Peut être que la réponse  que vous nous faites vous semble à vous très clair. Par contre toutes ces lettres nous posent quelques interrogations

  

                        Nous voudrions savoir

  

·        Sur quelle base se fonde le CNOMK pour nous dire qu’une majorité de MK était pour l’ Ordre ? Après un mini sondage autour de nous, aucun de nos collègues n’ a été interrogé sur ce sujet

·        Sur quelle connaissance du terrain salarié s’est appuyé le CNOMK pour fixer une cotisation qui de toute façon allait faire grincer des dents ? Le meilleur exemple de cette méconnaissance est l’ignorance du CNOMK sur notre mode de recrutement qui passe de plus en plus souvent par une longue période de CDD puis CDI ( je parle évidemment des hôpitaux publics que je connais le mieux)

    

·        Pourquoi le CNOMK, alors que le feu couvait, n’ a-t-il pas revu sa copie à la baisse de façon à bien montrer qu’il était à l’écoute des MK salariés ? Vous avouerez que dans une instance qui se veut un peu démocratique une écoute un peu plus attentive aurait été du meilleur effet.

  

·        Pourquoi notre cotisation est-elle plus élevée que celle des sages femmes ? L’explication du CNOMK nous disant que nous sommes plus nombreux quelles ( à peu près 4 fois plus ) nous paraît pour le moins peu crédible. Cela augure mal de la cotisation de nos collègues infirmières qui sont presque 7 fois plus que nous. Il est vrai que leur rapport libéraux/salariés est inversement proportionnel au notre et nous pensons que c’est là que le problème se situe. Mais cela entraîne une deuxième question 

    

·        Pourquoi n’ avoir pas dissocié la cotisation des MK salariés et des MK libéraux ? Et ne me dites pas que cela aurait eu pour effet que nous nous considérions comme des « sous kinés » parce que je ne pense pas que nos collègues, qui travaillent dans les hôpitaux militaires et qui n’ ont pas à payer cette cotisation  du fait de leur non dépendance à l’ordre, se considèrent en état d’ infériorité.

  

·        Pourquoi nous dire à nous que « beaucoup de nos collègues libéraux n’ont pas de revenus significativement supérieurs à ceux des salariés » ? Si (et nous disons bien si) c’est le cas il faut vite aller faire de la contre pub dans les écoles pour éviter que les étudiants ne se lancent sans réfléchir dans une carrière libérale qui ne semble pas avoir beaucoup d’attrait. Les difficultés de recrutement que nous avons à l’hôpital en seraient largement diminuées

    

·         Pourquoi nous faire croire que la création de l’Ordre allait améliorer nos pratiques professionnelles ? Sommes nous considérés en tant que professionnels incapables de nous former ou de nous perfectionner pour apporter des techniques efficaces à nos patients ?

  

·        En quoi l’Ordre va s’occuper de la démographie professionnelle des MK salariés ? Nous sommes curieux de savoir comment l’ ordre va intervenir auprès des établissements pour faire créer plus de poste de MK ou au contraire en supprimer et sur quels critères il va se fonder pour argumenter ses réclamations.

    

·        En quoi allez vous améliorer la formation des MK si déjà vous êtes incapables d’écoutez les MK salariés ? Comme tout le monde le sait une partie de la formation se fait en stage donc sur le terrain. Et où se situe ces lieus de stages ? Je vous laisse répondre à cette question …..

  

·        En quoi le CNOMK va intervenir pour la formation continue des MK salariés ? La politique de formation dépend de l’établissement et à moins que le CNOMK propose une formation gratuite, ce qui m’étonnerai fort vu le tarif de la cotisation., nous ne voyons pas très bien comment il va intervenir.

    

·        En quoi une soi-disant autonomie professionnelle va nous permettre d’agir au plus près des patients ?

·        Qu’est ce que la délégation de compétence ? Qu’est ce que la permanence des soins ? Vous dites que ces sujets « nous allons devoir (les) prendre à bras le corps tous ensemble ». Nous nous pensons que vous allez décider et que nous, nous allons les prendre à « bras le corps »

  

·   Vous nous dites que vous avez besoin de lutter contre l’exercice illégal de la masso thérapie en milieu libéral mais aussi salarié et que pour cela vous devez mandater des avocats. Ce qui ne sera évidemment pas gratuit mais vu tous les documents que l’on nous demande pour nous embaucher nous pensons que l’activité illégal ne doit pas représenter grand chose chez les salariés.

·   Vous nous dites qu’ « il fallait saisir l’opportunité de gagner en autonomie (notamment vis à vis du conseil de l’ordre des médecins) ». En quoi cela est-il primordial pour nous salariés ?

  

·       En quoi l’élaboration d’un code de déontologie nous est utile ? Nous qui sommes déjà tenu par une partie de la charte du patient par exemple. D’autre part les ébauches du futur code qui sont visibles sur certains sites semblent concerner dans leurs plus grandes majorités nos collègues libéraux

    

·      Pourquoi nous prendre pour des enfants, pour ne pas dire autre chose, en nous donnant une leçon de division ( 134/12 ) ? Comme si nous n’avions pas pensé à faire ce calcul tout seul. Si c’est là tout le respect que vous nous montrez , vous qui vous déclarez  représentant des salariés, nous comprenons mieux que vous restiez hermétique à tous nos arguments.

    

                        Toute ces réflexions nous amènent à penser que l’Ordre va être plus sollicité pour la défense des MK libéraux et que ses décisions n’auront aucune influence pour nous salariés. Alors pourquoi nous demander la même cotisation alors que le service rendu sera très faible voire même inexistant ?

                                        

                                        Nous vous adressons, Monsieur, nos confraternelles salutations

  

Pour les Masseurs Kinésithérapeutes du CHU de BORDEAUX

  

      Christophe BOISSEAU                                            Emmanuelle BARRET

    

       

            Pierre CAPITAINE

Nous en avons aussi fait parvenir une copie à nos « représentants  » au CDOMK J’ai mis des guillemets parce que on ne peut pas dire qu’on les ait beaucoup vu ni entendu d’ailleurs. Ce qui est encore plus rageant c’est que trois d’entre eux appartiennent au CHU. Mais je pense que certain d’entre nous s’en rappelleront quand il faudra renouveller le CDOMK.

Comme vous l’avez remarquez nous avons changé de site d’accueil du blog parce que nous avions trop de difficultés à nous connecter. Nous espérons que tous les gens qui lisaient l’ancien blog continueront avec le nouveau


Bonjour tout le monde !

Bienvenue sur Unblog.fr. Ceci est votre premier article. Editez ou effacez le en vous rendant dans votre interface d’administration, et commencez à bloguer ! Votre mot de passe vous a été envoyé par email à l’adresse précisée lors de votre inscription. Si vous n’avez rien reçu, vérifiez que le courrier n’a pas été classé par erreur en tant que spam.
Des questions ? Visitez les forums d’aide !


1...7891011

Le blog d'une ado tro folle |
Hicham EL BAROUNI |
mon potin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Coup de Coeur d'Emilie
| actualite des environs
| animaux en voie de disparetion